Ligue des champions : «Le PSG peut largement briguer la première place», estime Sagnol

L’ancien international du Bayern Munich classe le club de la capitale comme favori de son groupe de Ligue des champions. S’il croit à une qualification de l’OM, la tâche s’annonce plus complexe pour Rennes.

 Willy Sagnol redoute que le manque d’épaisseur de l’effectif du PSG lui soit préjudiciable sur le long terme.
Willy Sagnol redoute que le manque d’épaisseur de l’effectif du PSG lui soit préjudiciable sur le long terme. LP / Arnaud Journois

Dans l'attente de trouver un club ou une sélection, l'ancien international français du Bayern Munich, Willy Sagnol, 43 ans, a accepté de décrypter le tirage au sort des clubs français en Ligue des champions.

Est-ce un bon ou un mauvais tirage pour le PSG ?

WILLY SAGNOL. Ce groupe est clairement à la portée du PSG. Par rapport à son effectif et son recrutement, Manchester United est l'autre favori. Leipzig peut, lui, avoir un rôle de trouble-fête. Mais sans Werner, parti à Chelsea, ce n'est plus la même équipe. Ils ont besoin de vitesse et là il va leur manquer un joueur explosif devant. Basaksehir a beau avoir été champion de Turquie, il vient de rater son début de saison ( NDLR : 3 défaites en 5 matchs ) et est clairement le plus faible du groupe.

Paris a-t-il l'étiquette de favori du groupe ?

Le PSG peut largement briguer la première place. Après, la Ligue des champions dure toute l'année, il va sans doute falloir quelques semaines avant que chacun prenne le rythme du premier tour. Comme beaucoup, j'ai en plus du mal à comprendre la politique de recrutement du PSG cette année. On a l'impression que personne ne veut prendre de décision. Ils ont perdu plusieurs joueurs qu'ils n'ont pas remplacés. Entre les départs, l'accumulation des matchs, la préparation tronquée, il ne faudra pas qu'il y ait beaucoup blessures au sein de l'équipe.

VIDÉO. Ligue des champions : «Le PSG reste le favori» de ce groupe «assez excitant»

Thomas Tuchel a-t-il raison de prévenir, qu'en l'état, on ne peut pas lui fixer les mêmes objectifs que la saison dernière ?

Quand vous avez des joueurs qui coûtent 200 millions et que vous leur donnez plus de 30 millions de salaires par an, les objectifs doivent rester les mêmes. Quand il dit ça, il est dans la communication, il se protège, car il sait qu'à un moment il sera en difficulté. C'est aussi une façon mettre la pression sur ses dirigeants. C'est surprenant ou alors il y a des éléments financiers qu'on n'a pas. Car ils ont des trous dans l'effectif. Au milieu de terrain, notamment, ils pourraient avoir quelques difficultés.

Sans renfort, Paris aura-t-il du mal à revoir la finale de Ligue des champions cette saison ?

On ne peut pas dire refaire une finale car le format précédent était un peu différent. Entre les 8es et les demies, Paris n'a pas joué un top 10. Et quand ils ont joué le Bayern en finale, on a vu l'écart qu'il y avait entre les deux équipes. C'est cet écart que le PSG doit réduire ces prochaines années.

Rennes a-t-il hérité d'un groupe à sa portée pour sa première expérience en Ligue des champions ?

Même s'il n'a pas brillé en Ligue des champions, Séville est une équipe avec de l'expérience et des qualités. Chelsea, lui, a fait un recrutement XXL. Il faudrait les jouer rapidement pour profiter de leur début de saison peu convaincant avant qu'il ne trouve son rythme de croisière. Mais Rennes, qui est supérieur à Krasnodar, est une équipe surprenante. On ne sait jamais… Il ne faut juste pas jouer que pour accumuler de l'expérience, mais aussi pour prendre des points.

Ligue des champions : «Le PSG peut largement briguer la première place», estime Sagnol

L'OM peut-il briguer la qualification en 8es de finale ?

Dans ce groupe, Manchester City est grand favori pour terminer premier. Mais pour la deuxième place tout est ouvert. L'Olympiakos, qui a fait un beau parcours en Ligue Europa et Porto, qui me semble moins fort que ces dernières années, ont certes beaucoup d'expérience sur la scène européenne. Mais avec l'OM, ce sont trois équipes assez homogènes. Selon moi, la qualification pour les 8es est plus à portée de l'OM que de Rennes. Mais dans ce groupe, il n'y a pas non plus d'équipe faible. Il va falloir être à fond du début à la afin, c'est ce qui rend la tâche plus compliquée.