Liga : avant d’affronter Paris, le Barça et Messi s’offrent une «manita»

Avec un magnifique doublé du sextuple Ballon d’or, les Catalans ont écrasé Alaves (5-1) ce samedi soir. Même si tout n’a pas été parfait.

 Barcelone (Espagne), samedi 13 février. Antoine Griezmann félicite Lionel Messi pour sa prestation du soir contre Alaves.
Barcelone (Espagne), samedi 13 février. Antoine Griezmann félicite Lionel Messi pour sa prestation du soir contre Alaves.  AFP/Lluis Gene

Le Barça peut sourire. Comment le contraire serait possible lorsque son équipe est menée par Lionel Messi? L'Argentin de 34 ans s'avance doucement vers la fin de sa carrière. Son accélération et ses dribbles ne sont plus aussi enivrants. Mais sa patte gauche et sa précision de frappe existent toujours. Les Parisiens sont prévenus, s'il le fallait encore : le danger sera bien dans les pieds du numéro 10 blaugrana.

Ce samedi soir face à Alaves, après la défaite de la semaine contre le Séville FC en demi-finale de coupe du Roi, les Catalans ont retrouvé de la réussite offensive. Les cinq buts inscrits permettent au Barça de recouvrer la deuxième place du championnat derrière l'Atlético de Madrid, et en attendant la rencontre du rival, le Real Madrid ce dimanche.

La libération est venue de Messi

Mais tout n'est pas rose pour Barcelone. Alors que Griezmann et Lenglet, titulaires, menaient tranquillement 2-0 à la pause, le retour du vestiaire a été plus difficile à gérer. Alaves, 16e de Liga, a réussi à réduire l'écart, se procurant même des situations d'égalisation. Mais la libération est venue de Messi. Déjà auteur d'une superbe frappe avant la mi-temps (45e), le sextuple Ballon d'or a récidivé à un quart d'heure de la fin (74e).

Juste avant, il menait l'action amenant au doublé de Trincao (28e, 73e). Enfin, il est impliqué sur le dernier but barcelonais, signé Junior (79e) sur une passe décisive de Griezmann. Dans l'obligation de gagner, comme c'était le cas pour le PSG face à Nice (2-1), Ronald Koeman n'a que peu effectué de changements à trois jours du choc de Ligue des champions. Ousmane Dembélé, remplaçant au coup d'envoi, devrait débuter mardi soir, même s'il sera en concurrence avec Trincao.

Le onze du Barça

Ter Stegen - Mingueza (Dest, 71e), De Jong (Pjanic, 71e), Lenglet, Junior - Kourouma (Pedri, 63e), Busquets (Umtiti, 46e), Riqui Puig - Trincao, Messi, Griezmann (Dembélé, 80e).