Le PSG espère 1000 spectateurs au Parc face à Angers

Le club de la capitale travaille sur la possibilité d’accueillir un millier de supporters ce vendredi soir. Mais la préfecture aura le dernier mot.

 Un millier de sièges pourrait trouver preneur vendredi 2 octobre au Parc des Princes contre Angers.
Un millier de sièges pourrait trouver preneur vendredi 2 octobre au Parc des Princes contre Angers.  LP/Frédéric Dugit

Toutes les options étaient sur la table ces derniers jours, y compris celle du huis clos. Ce lundi, le PSG a tranché et espère bien pouvoir accueillir un millier de ses fans ce vendredi soir au Parc des Princes pour la réception d'Angers (6e journée de Ligue 1). L'enceinte parisienne accueillerait donc 1000 spectateurs en plus des personnes accréditées (joueurs, staff, médias, sécurité…), comme cela a été le cas à Marseille ce week-end pour la rencontre OM-Metz (1-1).

Deux derniers facteurs viendront peaufiner cette option. Le premier : la décision finale de la Préfecture de police de Paris, qui observe de près la situation sanitaire dans la capitale et peut décider d'imposer un huis clos dans les prochains jours. Le second : quels spectateurs seront « choisis » par le PSG pour occuper les quelques places disponibles ?

Comment satisfaire ses abonnés, le grand public, les familles ?

La problématique existait déjà pour les réceptions de Marseille (0-1) et Metz (1-0), mi-septembre. Comment satisfaire ses abonnés, le grand public, les familles avec seulement 1000 tickets sur les 48 000 que peut compter le Parc des Princes ? Différents scénarios sont toujours étudiés par le service billetterie et marketing du club.

Une partie significative de cette jauge de 1000 places devrait revenir aux abonnés « hospitalités », les sponsors du PSG. La logique est simple : ces abonnés-là ont déjà réglé leur cotisation annuelle alors que les abonnés sur des sièges classiques ont vu les prélèvements suspendus. Et ce, jusqu'à ce que le PSG puisse assurer une jauge normale dans son stade. Les enfants de la fondation du club ne devraient pas non plus être oubliés.