Handball : le PSG s’est promené face à Kielce (37-26)

Battu à l’aller, le champion de France craignait son opposition contre le leader de la poule en Ligue des champions. Il n’aurait pas dû. Il s’est imposé très facilement ce mardi.

 Dylan Nahi et le PSG se sont montrés autoritaires face au champion de Pologne, Kielce.
Dylan Nahi et le PSG se sont montrés autoritaires face au champion de Pologne, Kielce.  LP/Icon Sport/Pierre Costabadie

C'est ce qui s'appelle une victoire nette et sans bavure. Battu (33-35) à l'aller par Kielce, le PSG a pris sa revanche (37-26) sur les Polonais, leaders du groupe A en Ligue des champions, ce mardi. Les Parisiens repassent par la même occasion à la troisième place au classement, à deux points des Allemands de Flensburg qu'ils iront défier ce jeudi.

Ce qu'il faut retenir

Cinq minutes : c'est le temps qu'il a fallu aux joueurs de Raul Gonzalez pour se mettre en jambes. Tenus d'abord en échec (3-3), ils passent ensuite à la vitesse supérieure et creusent un écart conséquent (8-3, 11e). En face, Nicolas Tournat, l'international des Bleus, et ses coéquipiers ont quelques sursauts d'orgueil mais ne parviennent pas à calmer la tempête offensive du champion de France. A la pause, la messe est déjà quasiment dite (19-10).

Et cela ne s'arrange pas pour le champion de Pologne. Dans ses cages, Vincent Gérard se montre intraitable (8 arrêts en première période, 12 au total). La défense parisienne, qui avait largement fauté à l'aller, est plus solide que jamais. Devant, Luc Steins récite ses gammes (6 buts), tout comme Dylan Nahi (5), Elohim Prandi (5), et Mikkel Hansen (6). L'écart monte à + 15 (36-21, 54e), avant un petit relâchement coupable vite oublié.

Le joueur : Dylan Nahi

L'ailier gauche parisien de 21 ans a de la suite dans les idées. Face à son futur club, qu'il rejoindra la saison prochaine pour une durée de quatre ans, le champion du monde 2019 avec l'équipe de France des moins de 21 ans a montré toute l'étendue de son talent.

Le chiffre : 3

Soit le nombre de matchs consécutifs face à Kielce où le PSG inscrit plus de 33 buts. Ce mardi, à l'aller, et le 5 mai 2019. En quart de finale retour de l'épreuve, les Parisiens l'avaient emporté à Coubertin de 9 buts (35-26) sans parvenir à combler le déficit de l'aller (24-34) chez le vainqueur de la Ligue des champions 2016. C'était aussi la première fois qu'ils échouaient depuis 2015 aux portes du Final four.