D1 féminine : le PSG déroule à Dijon

Les filles d’Olivier Echouafni n’ont pas eu à forcer leur talent pour dominer (3-0) largement l’équipe surprise du début de saison, Dijon. Elles sont prêtes pour le choc des dauphines samedi prochain contre Montpellier.

 Saint-Germain-en-Laye, 5 septembre 2020. La Parisienne Luana a débloqué la situation en inscrivant le premier but de PSG à Dijon.
Saint-Germain-en-Laye, 5 septembre 2020. La Parisienne Luana a débloqué la situation en inscrivant le premier but de PSG à Dijon. Anthony Dibon/LP/Icon Sport

L'éclaircie est venue de Bourgogne. Surpris il y a trois semaines à Bordeaux (0-0), le PSG a été cherché son premier succès en déplacement cette saison. Sur le terrain synthétique de Dijon, les Franciliennes ont retrouvé leur efficacité à la fois offensive et défensive. Cette victoire leur permet de reprendre la deuxième place du classement à deux longueurs des Lyonnaises. Une bonne chose avant la réception samedi prochain de Montpellier pour le choc des dauphines.

Ce qu'il faut retenir

Malgré une tempête de grêle qui a obligé l'arrêt de la rencontre en première période, les Parisiennes ne se sont pas enrhumées à Dijon. En flairant le piège, face à l'équipe surprise de ce début de saison, les coéquipières d'Irene Paredes ont pris les choses en main. En dominant une partie de bout en bout, elles n'ont laissé aucune chance aux Dijonnaises. Pas récompensées de leurs efforts lors du premier acte, les Parisiennes ont passé la seconde au retour des vestiaires. Après une première frappe de Nadia Nadim, renvoyée par la barre transversale (49e), les vice-championnes de France en titre ont enfin su faire sauter le verrou adverse.

La joueuse : Sandy Baltimore

À 20 ans, la native de Colombes a inscrit ses deux premiers buts de la saison. L'ancienne joueuse du Cosmo Ermont-Taverny surgit pour pousser au fond des filets une frappe de l'inévitable de Kadidiatou Diani, déviée par Chavas, la gardienne dijonnaise. On joue alors la 59e minute et Baltimore permet aux PSG de doubler la mise. En fin de match, encore servie par Diani, la milieu de terrain décoche une frappe des 20 m de la droite qui va se figer dans le petit filet opposé.

Le chiffre : 6

En quatre journées, les Parisiennes ont déjà inscrit la bagatelle de 11 buts. Mieux, ces buts se répartissent dorénavant entre six joueuses. En effet, la Brésilienne Luana et Sandy Baltimore rejoignent au tableau d'honneur Marie-Antoinette Katako, Nadia Nadim et Signe Bruun. Évidemment, c'est Kadidiatou Diani qui mène la danse avec cinq réalisations. À Dijon, Diani n'a pas marqué mais s'est muée en passeuse décisive (deux fois) et est également impliqué sur le premier but de Luana.

LA FEUILLE DE MATCH

DIJON - PSG : 0-3.

Mi-temps : 0-0.

Spectateurs : match à huis clos. Arbitre : Mme Cruchon.

Buts. Luana (54e), Baltimore (59e, 90e).

Avertissements. PSG : Formiga (20e), Morroni (68e).

Dijon : Chavas - Goetsch, Cuynet (cap.), Fercocq, Carage - Lavaud (Gordon, 77e), Barbance, Nakkach, Stephen (Amani 63e), Declercq - Oparanozie. Entr. : Chandioux.

PSG : Endler - Lawrence, Dudek, Paredes (cap.), Morroni - Luana (Däbritz, 82e), Formiga - Diani, Nadim (Bruun 75'), Baltimore - Katoto. Entr. : Echouafni.