D 1 féminine : le PSG retrouve l’efficacité

Deux semaines après leur résultat nul à Bordeaux, les Parisiennes se sont bien reprises en s’imposant très largement devant Reims (4-0), ce vendredi soir, pour leur retour au stade Jean-Bouin.

 Kadidiatou Diani marche sur l’eau avec le PSG en ce début de saison.
Kadidiatou Diani marche sur l’eau avec le PSG en ce début de saison. LP/Icon Sport/Anthony Dibon

Même si la mesure n'entre en vigueur que ce samedi, la limitation de la jauge à 1 000 spectateurs dans les stades n'a pas vraiment posé problème au PSG ce vendredi soir au stade Jean-Bouin (Paris XVIe). Certes, le club avait stoppé les invitations et les relances billetterie, mais ils étaient seulement 200 à venir assister au duel de la 3e journée de D 1 féminine contre Reims.

Pas de quoi perturber des Parisiennes qui ont réussi leur retour à la Porte d'Auteuil huit mois après un éclatant succès (11-0) contre l'OM. Et ce, sous les yeux du directeur général Jean-Claude Blanc. Accrochées (0-0) à Bordeaux il y a deux semaines, les joueuses d'Olivier Echouafni ont relancé la machine en s'imposant 4-0 et repris provisoirement la tête à Lyon, qui joue dimanche contre… Bordeaux.

Ce qu'il faut retenir

Malgré le retour tardif de ses dernières internationales la veille, l'équipe alignée avait fière allure. Seules Dudek, Däbritz et Bachmann ont pris place sur le banc, et Geyoro blessée en tribune. Parties d'entrée à l'abordage du but rémois, les Parisiennes ont retrouvé le réalisme qui leur a cruellement fait défaut en Gironde.

Diani a tué le suspense avant la pause en s'offrant un doublé sur une frappe croisée (6e) et une tête à bout portant sur un centre de Lawrence (44e). Entre-temps, Nadim avait enfoncé le clou sur un service de Katoto (23e). Et encore la note aurait pu être plus salée au repos.

Gérant son avance tout en continuant à contrôler les débats, le PSG aura dû attendre les derniers instants de la rencontre pour donner plus d'ampleur à son succès par sa rentrante Bruun, à la réception d'un centre de la remuante Baltimore (88e). Voilà une affaire rondement menée.

La joueuse : Kadidiatou Diani

On ne l'arrête plus. Si elle est restée muette avec les Bleues en Serbie (2-0) et en Macédoine du Nord (7-0), pour les éliminatoires de l'Euro 2022, l'attaquante de 25 ans est inspirée avec le PSG. Définitivement, le club de la capitale et son directeur sportif Leonardo ont eu raison de tout faire pour l'empêcher de partir à Lyon en la prolongeant de trois ans avec une belle revalorisation salariale à la clé.

Sur la lancée de son triplé et de sa passe décisive contre Guingamp (4-1) en ouverture de la saison, la Parisienne s'est offert un nouveau doublé. Et encore une fois, elle a été un véritable poisson pour la défense adverse sur son côté droit. Avec cinq réalisations donc, la Tricolore s'envole en tête du classement des buteuses, laissant ses concurrentes déjà à trois longueurs.

Le chiffre : 1

Absente contre Guingamp et restée sur le banc à Bordeaux, Bénédicte Simon a fait ses premiers pas sous le maillot du PSG après avoir remplacé Diani à la 78e minute. Une première d'autant plus spéciale pour la défenseure de 23 ans qu'elle est arrivée à l'intersaison de… Reims, où elle évoluait depuis quatre saisons.

La réaction : « Les filles ont respecté les consignes à la lettre »

Olivier Echouafni : « On a vécu une semaine très particulière avec l'arrivée de certaines internationales hier (jeudi). Cinq ne se sont pas entraînées. Il y avait des incertitudes sur leur état de fraîcheur. Mais on avait mis en place une stratégie pour se rendre le match facile en mettant beaucoup de pression sur l'adversaire d'entrée, et les filles ont respecté les consignes à la lettre. On a réalisé une très bonne première période, et on aurait même dû score encore plus. La performance globale est plutôt bonne. Quand je vois que Kadi (Diani) marque le 2e but de la tête, qui n'est pas son point fort, c'est qu'elle devient complète. »

Feuille de match

PSG - REIMS : 4-0.

Mi-temps : 3-0.

Spectateurs : 200. Arbitre : Mme Elbour.

Buts. PSG : Diani (6e, 44e), Nadim (23e), Bruun (88e).

Avertissements. PSG : Luana (83e) ; Reims : Deslandes (54e).

PSG : Endler - Lawrence, Cook, Paredes (cap.), Morroni - Formiga, Luana - Diani (Simon, 78e), Nadim (Huitema, 77e), Baltimore - Katoto (Bruun, 69e). Entr. : Echouafni.

Reims : Tullis (cap.) - Doucouré, Kravets, Deslandes, Mayi - David (Joly, 65e), Rapp (Ouchene, 65e) - Romanenko, R. Corboz, Bussy (Notel, 80e) - Gomes. Entr. : Miquel.