Covid-19 : Lens-PSG se jouera devant 5000 spectateurs

La préfecture du Pas-de-Calais a refusé ce vendredi la demande de dérogation du club lensois pour la réception de Paris, pour l’instant programmée le jeudi 10 septembre.

 Le club lensois avait demandé à la préfecture de pouvoir recevoir plus de 15 000 personnes pour la réception de Paris.
Le club lensois avait demandé à la préfecture de pouvoir recevoir plus de 15 000 personnes pour la réception de Paris. AFP/Denis Charlet

Pas de dérogation pour le PSG. La préfecture du Pas-de-Calais a refusé la demande du RC Lens de pouvoir dépasser la jauge de 5 000 personnes, liée à la pandémie de Covid-19, à l'occasion du match de Ligue 1 entre les deux formations, annonce ce vendredi le club artésien. Ce dernier « a pris acte de la décision ».

Selon France Bleu Nord, le promu avait demandé aux autorités de pouvoir accueillir 15 791 spectateurs dans ses tribunes de Bollaert-Delelis - dont la capacité classique est de 38 223 places - pour ce premier match officiel à domicile depuis la remontée en Ligue 1. « Le Racing Club de Lens poursuivra ses efforts pour tenter d'accueillir une jauge de spectateurs plus conséquente lors des matchs suivants » explique le communiqué.

La rencontre doit se jouer le jeudi 10 septembre, même si les six cas de Covid-19 dans l'effectif du PSG pourraient amener à un nouveau report. Initialement programmé samedi 29 août, le match avait été décalé pour permettre aux joueurs parisiens de souffler après leur finale de Ligue des champions.

Aucune dérogation pour dépasser la jauge de 5 000 spectateurs n'a été accordée à un club de football depuis la reprise. A l'inverse en rugby, quatre clubs du Top 14 - Brive, Clermont, La Rochelle et Pau - ont obtenu le feu vert de leur préfecture pour dépasser cette limite.