Coupe de France : les filles du PSG qualifiées pour les 8es

Les joueuses du PSG s’imposent 2-0 à Fleury ce samedi après-midi pour leur entrée en lice dans la compétition.

 Sara Däbritz, milieu du PSG, a marqué le premier but contre Fleury ce samedi en Coupe de France.
Sara Däbritz, milieu du PSG, a marqué le premier but contre Fleury ce samedi en Coupe de France.  LP/Icon Sport/Pierre Costabadie

Le PSG ne manque pas son entrée en Coupe de France. Dans un format particulier cette saison en raison de la pandémie de Covid-19, professionnelles et amateures sont séparées jusqu'aux 8es de finale. C'est donc face à un autre club de D1 que les joueuses d'Olivier Echouafni ont débuté leur parcours ce samedi. A Fleury, elles s'imposent 2-0 grâce à des buts de Sara Däbritz sur pénalty (30e) et Signe Bruun (52e) au terme d'une partie maîtrisée.

« J'ai envie de dire que la qualification était notre objectif, d'autant plus quand c'est la Coupe de France, qui nous tient à cœur, parce que la saison dernière on avait été jusqu'en finale et on avait perdu aux tirs au but face à Lyon », a commenté l'entraîneur parisien Olivier Echouafni après la rencontre.

Ce dernier avait effectué quelques changements dans le onze de départ. Charlotte Voll a ainsi débuté dans le but, donnant un peu de repos à Christiane Endler. Le coach parisien avait toutefois conservé une assise défensive avec les titularisations de la capitaine Irène Paredes, Paulina Dudek, Ashley Lawrence ou Perle Morroni. C'est sur la ligne offensive que les changements étaient les plus visibles : Jordyn Huitema et Signe Bruun ont été préférées à Kadidiatou Diani ou Marie-Antoinette Katoto.

« Aujourd'hui nous n'étions pas sur un terrain facile, même indigne de la D1, mais on s'est adaptés et on a fait ce qu'il fallait, a tenu à préciser Echouafni. On s'attendait à une grosse opposition, ça fait quatre matches de championnat qu'elles ne prennent pas de buts. On savait que ça allait être difficile. On a mis du temps, mais on a aussi construit notre qualification et je pense que ce score de 2-0 est le minimum car on s'est créé des occasions qui auraient pu alourdir le score en seconde mi-temps. »

Le calendrier des Parisiennes se resserre. Elles rejoueront à Fleury ce vendredi en championnat cette fois. Le week-end du 13 février auront lieu les 8es de finale de cette Coupe de France avant une nouvelle trêve internationale puis l'arrivée rapide d'un choc décisif contre l'OL et les 8es de finale de la Ligue des champions.