Coupe de France, Caen-PSG : «Moi, Denis Brogniart, supporter du SM Caen»

L’animateur de « Koh-Lanta » est supporter depuis le début des années 1990 du Stade Malherbe de Caen, qui défie le PSG en Coupe de France ce mercredi soir. C’est à Caen qu’il a commencé sa carrière.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Denis Brogniart est supporter du SM Caen, la ville où il a commencé sa carrière au début des années 1990.
Denis Brogniart est supporter du SM Caen, la ville où il a commencé sa carrière au début des années 1990. PRESSE SPORTS

Ce mercredi, il guettera le résultat du match Caen - PSG et ce n'est pas la performance des Parisiens qu'il regardera en premier. Denis Brogniart est depuis 30 ans, supporteur du Stade Malherbe de Caen. Natif de Dijon (Côte-d'Or), il n'est pourtant pas Normand. Mais c'est là sur les bords de l'Orne que l'animateur de « Koh-Lanta » a commencé sa carrière au début des années 1990. « C'est à Caen que j'ai fait mes études. Le Stade Malherbe, c'est le club que j'ai suivi pendant plusieurs saisons quand j'ai travaillé à Europe 1. J'étais là au moment de l'épopée en Coupe de d'Europe en 1992, contre les Espagnols de Saragosse en coupe de l'UEFA. »

A cette époque, le Stade Malherbe est entraîné par le Suisse Daniel Jeandupeux et possède dans ses rangs, des garçons comme Rudy Garcia l'actuel coach de l'OL, Xavier Gravelaine, Stéphane Paille ou encore Philippe Montanier l'ancien entraîneur de Rennes notamment. A la fin de la saison 1991-1992, Caen avait terminé cinquième de ce qui s'appelait encore la 1re division.

Proche de Pierre-Antoine Capton

Cela reste le meilleur classement de l'histoire du club normand : « J'étais étudiant avec Philippe Montanier à la Fac de Caen en éducation physique, se souvient Denis Brogniart. Le club jouait encore dans son chaudron, le vieux stade de Venoix, avant d'émigrer dans l'ultramoderne stade d'Ornano. Je suis resté très attaché aux personnes qui ont fait ce club comme Xavier Gravelaine ou, paix à son âme, Stéphane Paille. J'ai continué à suivre Malherbe depuis tout ce temps car j'ai toujours entretenu des rapports privilégiés avec l'ancien président Jean-François Fortin. Il incarnait le bon sens près de chez vous et c'est un club qui a cette époque-là était parfaitement dirigé. »

A la tête du SM Caen aujourd'hui se retrouve un autre homme de média, le producteur Pierre-Antoine Capton, le fondateur de « 3e œil productions » : « Je le connais évidemment très bien, continue Denis Brogniart. J'ai un grand respect pour lui en tant que producteur de télé et fan de Caen depuis des années. Je suis très content qu'il ait repris les destinées de ce club que j'aime tant. »

Quand il faut donner un mot d'encouragement à son club de cœur, Denis Brogniart est toujours là : « J'aime aussi beaucoup le coach Pascal Dupraz qui était notre consultant pour TF1 pendant la Coupe du monde 2018. On connaît sa grande gueule mais c'est quelqu'un de très sensible. J'espère que cette énergie nouvelle va permettre à Caen de revenir rapidement en Ligue 1. En attendant, c'est un formidable cadeau pour un club de Ligue 2 de recevoir le PSG. »