Cavani à propos de Neymar : «On n’est pas obligés d’être tous amis ou frères»

L’Uruguayen est revenu sur sa relation tumultueuse avec Neymar lors des trois dernières saisons au PSG. Sans occulter la vérité, sans charger non plus la star brésilienne.

 « Neymar est un bon garçon », souligne Edinson Cavani, le nouveau joueur de Manchester United.
« Neymar est un bon garçon », souligne Edinson Cavani, le nouveau joueur de Manchester United. LP/Olivier Arandel

La relation Cavani-Neymar a rythmé la vie du vestiaire du PSG ces dernières années, passant de glaciale à beau fixe sans chaleur excessive, en résumé. El Matador l'a dit avec ses mots lors d'une interview à ESPN Argentina ce mardi soir. « Ney est un bon garçon », souligne le nouveau joueur de Manchester United.

« La seule fois où je me suis disputé avec Ney, tout le monde le sait, c'est le match contre Lyon. On a eu une dispute et même dans les vestiaires, il y a eu une discussion et tout… » Pour l'Uruguayen, cet acte fondateur n'a pas connu de suite. « Le reste, tout ce que l'on peut dire à propos de nos disputes n'est pas vrai, explique Edinson Cavani. Sincèrement, ce n'est pas vrai. Oui, on est très différents. Comme je l'ai toujours dit, dans un groupe, on n'est pas obligé d'être tous amis ou frères. Ce qui compte à l'intérieur d'un groupe, selon moi, c'est d'être ami sur le terrain, se protéger les uns des autres, courir les uns pour les autres. Après dans le vestiaire, il n'y a pas besoin de prendre un maté avec tout le monde, ni sortir pour manger avec tout le monde ».

«Oui, on est très différents»

Et le meilleur buteur de l'histoire du PSG de conclure : « Ce qui ne se négocie pas, c'est le respect sur le terrain et l'engagement sur le terrain envers tes coéquipiers. Oui, on est très différents, oui on n'a pas partagé beaucoup de choses, oui on pense différemment mais ça n'empêche pas d'avoir une bonne relation. »

Dans un autre entretien, au média uruguayen Otra Cabeza, il a par ailleurs admis que lui et sa femme avaient aussi contracté le Covid-19 lors des fameuses vacances à Ibiza avec certains joueurs parisiens après le Final 8. « C'est quelque chose que nous avons gardé pour nous et à aucun moment nous allions le dire, souffle-t-il. Il n'y avait rien à gagner à le dire à ce moment-là tant que nous suivions le protocole que nous devions respecter. Au départ, nous avons été testés négatifs, puis ma femme a vu quelques symptômes apparaître et nous avons refait un test qui s'est révélé positif. »

Enfin, selon le Times, les débuts d'Edinson Cavani avec Manchester United dans le championnat anglais « pourraient être retardés en raison de sa mise en quarantaine ». Il pourrait manquer la réception de Newcastle, le 17 octobre (5e journée) et le premier match de Ligue des champions, le 20 octobre, contre le… PSG.