Başakşehir-PSG : avec Marquinhos au milieu et Danilo en défense

Thomas Tuchel confirme Marquinhos au poste de milieu de terrain à Istanbul face au Başakşehir, ce mercredi soir. Un choix qui va offrir à Danilo un deuxième match en défense centrale.

 Marquinhos, le capitaine parisien, avait déjà disputé neuf des onze matchs européens au poste de milieu de terrain l’an dernier.
Marquinhos, le capitaine parisien, avait déjà disputé neuf des onze matchs européens au poste de milieu de terrain l’an dernier. LP/Frédéric Dugit

Thomas Tuchel persiste et signe. Marquinhos jouera de nouveau au milieu de terrain ce mercredi soir face à Başakşehir lors du deuxième match du PSG en Ligue des champions. Une forme de continuité pour le capitaine parisien qui a disputé neuf des onze matchs européens à ce poste l'an dernier ne reculant que lorsque Thiago Silva était laissé au repos. Le départ de l'ex-capitaine ne change donc rien pour le technicien allemand qui avait réclamé en vain le recrutement d'un défenseur central sans être satisfait par le directeur sportif, Leonardo.

« J'ai beaucoup réfléchi, j'aime ce que Marqui a fait au milieu pour nous, a encore rappelé Tuchel ce mardi à Istanbul. Il est plus important qu'il soit au milieu pour nous car il peut aider tout le monde ». Alors qu'il a paru un peu court physiquement samedi face à Dijon (4-0) en Ligue 1, « Marqui » va donc enchaîner à un poste où il est amené à s'installer. Sa capacité à diriger le bloc parisien et le tempo du contre-pressing est appréciée par Thomas Tuchel.

Son efficacité aussi, lui qui avait inscrit deux buts en quart et en demi-finale de la Ligue des champions en août sur des coups francs de Neymar et Di Maria. Mais la promotion permanente du Brésilien pousse l'entraîneur parisien à poursuivre l'expérience Danilo Pereira en défense centrale plutôt que de remettre le gaucher Abdou Diallo dans l'axe droit ou de relancer Thilo Kehrer, tout juste de retour dans le groupe après sa blessure aux adducteurs.

Une première pour le duo Danilo-Kimpembe en défense centrale

Après avoir joué avec Diallo face à Dijon, l'international portugais sera donc associé pour la première fois à Presnel Kimpembe en défense centrale. Les deux joueurs ont travaillé ensemble à l'entraînement à Paris puis à Istanbul pour parfaire des automatismes forcément inexistants. « Je ne pense pas que ça soit un problème pour Danilo car il a déjà joué en défense centrale par le passé, a défendu Kimpembe. Si le coach fait ce choix-là, c'est qu'il a ses raisons. Après, je l'aiderai du mieux possible, même s'il est prêt mentalement pour ce genre de match. »

Thomas Tuchel, de son côté, mise sur l'expérience du champion du monde français pour mettre en confiance l'ancien milieu de terrain de Porto. Mais l'Allemand est persuadé que Danilo peut s'imposer à terme dans ce rôle de défenseur central. « Il est très fort avec la tête dans les duels aériens et avec Kim, il aura plus de confiance, a détaillé l'Allemand au micro de RMC Sport. Il est confiant avec le ballon, c'est important pour nous parce que dans le foot aujourd'hui le jeu avec le ballon commence par le défenseur central et parfois avec le gardien, il doit adapter quelques détails défensivement. J'espère qu'il continue avec confiance et le même esprit, oui j'espère ça. »

Başakşehir-PSG : avec Marquinhos au milieu et Danilo en défense