Barcelone-PSG : «Ce n’est pas un duel Messi-Mbappé», prévient Koeman

A la veille du huitième de finale aller de la Ligue des champions, l’entraîneur barcelonais ne sait pas quel visage le club parisien va offrir sans Neymar, son attaquant vedette.

En ce lundi de veille de match, les conférences de presse de Barcelone et du PSG vont se succéder. A la mi-journée, c'est d'abord le camp catalan qui a lancé le huitième de finale aller programmé ce mardi (21 heures) au Camp Nou. Jordi Alba, le latéral gauche et Ronald Koeman, l'entraîneur, ont été interrogés sur l'actualité bouillante autour des premières retrouvailles entre les deux équipes depuis la remontada de 2017.

Sur le plan sportif, le Barça a officialisé l'absence de Ronald Araujo, le défenseur central uruguayen, victime d'une entorse de la cheville gauche face au Betis Séville (3-2), il y a huit jours. Koeman a laissé planer un doute au sujet de Gerard Piqué. Blessé aux ligaments du genou droit le 21 novembre, le défenseur central est de retour à l'entraînement depuis quelques jours. « Il a de bonnes sensations physiques, a expliqué son entraîneur. Nous allons en parler et je déciderai demain matin (NDLR : ce mardi). »

Il a néanmoins souligné qu'aussi bien Samuel Umtiti que Clément Lenglet étaient « prêts ». « C'est vrai qu'ils commettent parfois des erreurs mais cela fait partie du football. Je n'ai aucun doute sur eux, ils savent comment défendre face à une équipe comme Paris. » L'absence de Neymar a évidemment fait beaucoup parler. Ronald Koeman a d'abord souligné qu'il fallait que les arbitres « protègent » ce type de joueurs, comme lui ou Messi et Ronaldo. « On ne peut jamais savoir comment une équipe à qui il manque un joueur comme Neymar va réagir », a-t-il ajouté tout en soulignant qu'il se méfiait notamment de la pointe de vitesse de Mbappé.

«Paris est un grand rival»

« Mais ce n'est pas un duel Messi-Mbappé, a-t-il prévenu. Non, c'est un duel entre deux équipes que Leo Messi va disputer d'un côté. C'est le meilleur joueur du monde et nous aurons besoin de lui à son meilleur niveau pour passer au tour suivant, mais c'est pareil pour Paris avec Mbappé. » Jordi Alba a souligné : « Je ne vais pas vous mentir, personnellement, il vaut mieux que des joueurs comme Neymar ne jouent pas dans l'équipe adverse, c'est une perte importante pour eux comme celle de Di Maria qui apporte beaucoup défensivement et offensivement. Mais le PSG a des joueurs de qualité et ceux qui les remplaceront auront le même niveau ou un niveau similaire. Ce sera une confrontation serrée qui se jouera sur des petits détails. »

Le souvenir de l'affrontement de 2017 rend-il ce huitième aller particulier? Jordi Alba ne le pense pas. « C'est un match important pas spécial. Paris est un grand rival et c'est vrai qu'on a fait une remontada formidable face à eux. Mais c'est différent, nous n'aurons pas notre public pour nous soutenir. » L'avenir de Lionel Messi a aussi été évoqué. Jordi Alba a assuré que son partenaire était concentré à 100 % avec Barcelone. « Ce que disent les autres joueurs ou les autres clubs, nous n'y prêtons pas attention, a-t-il souligné. C'est Leo qui aura le dernier mot. »

Ronaldo Koeman a écarté le débat : « Je ne sais pas s'ils (NDLR : les Parisiens) avaient prévu de parler beaucoup de lui mais moi mon but est de préparer au mieux l'équipe pour un rendez-vous important. Messi est un joueur du Barça et j'ai beaucoup d'espoirs qu'il continuera à être un joueur du Barça. »