Barça-PSG : les Parisiens perturbés devant leur hôtel

Des supporters du club catalan ont trouvé bon d’aller interrompre le début de soirée lundi des joueurs du PSG avec quelques pétards et feux d’artifice.

 Barcelone (Espagne), lundi 15 février. Après l’entraînement de début de soirée, les Parisiens ont rejoint leur hôtel, où quelques supporters du Barça ont fait un peu de bruit… Ici, une partie de l’état-major du club, avec Victoriano Melero, Leonardo, Jean-Claude Blanc et Angelo Castelazzi.
Barcelone (Espagne), lundi 15 février. Après l’entraînement de début de soirée, les Parisiens ont rejoint leur hôtel, où quelques supporters du Barça ont fait un peu de bruit… Ici, une partie de l’état-major du club, avec Victoriano Melero, Leonardo, Jean-Claude Blanc et Angelo Castelazzi.  LP/Fred Dugit

Même sans public attendu au Camp Nou mardi soir, les supporters du Barça sont présents dans les rues de la capitale catalane. Ce lundi soir, certains ont même effectué une petite balade aux abords de l'hôtel du PSG, situé au bord de la mer Méditerranée.

Le début de soirée des Parisiens a été perturbé par quelques pétards et feux d'artifice, comme le montrent les images de l'émission espagnole El Chiringuito. Les bruits ont cessé à l'approche du couvre-feu en vigueur, qui débute à 22 heures ici en Catalogne. Nouvelle preuve qu'entre ces deux clubs existe bien plus qu'une rivalité sportive.

Les supporters du PSG avaient allumé une mèche au camp des Loges dimanche lors de la dernière séance d'entraînement avant le départ pour Barcelone. La banderole « Puta Barça » déployée n'est pas passée inaperçue en Espagne et les fans des Blaugranas ont souhaité répondre. Le président Nasser Al-Khelaïfi avait déjà été insulté dans l'après-midi. Autour du Camp Nou, l'ambiance était pourtant calme à l'heure de l'entraînement des Parisiens.

Mais cette « provocation » des fans du Barça à l'hôtel du PSG devrait rester dans les mémoires parisiennes en vue du match retour. En 2018 lors du 8e de finale entre Paris et le Real Madrid, les joueurs madrilènes avaient été perturbés en pleine nuit par des événements similaires. Le PSG avait connu pareille mésaventure en Turquie. Le public, qui avait joué un rôle important lors de la célèbre « remontada » du Barça en 2017, sera absent en raison de la crise sanitaire ce mardi.