Avenir de Messi : Joan Laporta en remet une couche sur le PSG

Le club de la capitale «manque de respect» à Barcelone, selon son ex-président qui souhaite le redevenir, Joan Laporta. En cause : le transfert de Messi.

 « Le PSG se permet de dire publiquement qu’il veut recruter Messi. Ça, le Barça ne peut pas le permettre, car c’est un manque de respect », estime Joan Laporta.
« Le PSG se permet de dire publiquement qu’il veut recruter Messi. Ça, le Barça ne peut pas le permettre, car c’est un manque de respect », estime Joan Laporta. AFP/Lluis Gene

« Manque de respect », « club-Etat au-dessus des lois » : Joan Laporta n'a pas mâché ses mots contre le PSG ce mercredi lors d'une conférence de presse, accusé de draguer Leo Messi, un empire à lui tout seul. L'élection à la présidence du FC Barcelone approche et agite les esprits. La surenchère n'est jamais loin. Mi-février, Paris se rend au Camp Nou en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

Laporta a dirigé le club catalan de 2003 à 2010, il est le favori de cette élection programmée entre les deux manches du 8e de finale (16 février-10 mars). « Le PSG se permet de dire publiquement qu'il veut recruter Messi. Ça, le Barça ne peut pas le permettre, car c'est un manque de respect. Et d'autant plus venant d'un club-Etat qui passe au-dessus des lois. Il faut aussi travailler en ce sens avec l'UEFA et la Fifa », développe Laporta, reprenant à son compte des thèses développées autrefois par Javier Tebas, le président de la Ligue de football espagnole. Laporta utilise-t-il le PSG pour attirer des socios ou séduire Messi? Il creuse son sillon puisqu'il avait déjà attaqué le PSG lundi soir.

« Le club (le Barça) doit être capable de faire une bonne offre à Messi pour qu'il comprenne et qu'il l'accepte, ajoute le dirigeant blaugrana. Quelle que soit la réponse de Leo Messi, je la comprendrais. Il doit connaître la situation du club, et cela devient urgent. C'est une situation qui est en train de se consolider : lui est libre de négocier avec un autre club, et le Barça n'a toujours pas de président. »

Messi libre de négocier avec d'autres clubs

Le 2 décembre, après la victoire 3-1 sur le terrain de Manchester United, le prodige brésilien du PSG et grand ami de l'Argentin, Neymar, avait confié sur ESPN avoir « très envie de rejouer avec lui, nous devons le faire l'année prochaine ». « C'est ce que je veux le plus, prendre à nouveau du plaisir avec lui sur un terrain », avait-il ajouté.

Plus récemment, le 19 janvier sur la radio espagnole Cadena Ser, le nouvel entraîneur du PSG Mauricio Pochettino a confié qu'il « partage des choses très puissantes » avec Messi, « comme l'amour pour Newell Old Boys. On est tous deux sortis de là, je crois que c'est quelque chose qui nous unit fortement, cette passion pour le rouge et le noir. » Il s'exprimait dans le sillage de Leonardo, le directeur sportif parisien confiant à France Football : « On est assis à la grande table de ceux qui suivent le dossier de près. En fait, non, on n'est pas encore assis, mais notre chaise est juste réservée au cas où. »

Le contrat de Lionel Messi avec le FC Barcelone expire le 30 juin 2020, et la Pulga est officiellement libre de négocier avec d'autres clubs depuis le 1er janvier. L'été dernier, Messi avait annoncé vouloir quitter le Barça, avant de se voir obliger de faire marcher arrière par l'ancien président Josep Maria Bartomeu, qui a depuis démissionné.