OM-PSG (0-2) : les notes des joueurs marseillais

L’Olympique de Marseille s’est logiquement incliné lors du 100e clasico, ce dimanche en Ligue 1. Kamara et Gueye ont été les rares satisfactions du côté phocéen.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Le milieu olympien Boubacar Kamara s’est notamment signalé par une reprise de volée passée au-dessus de la cage parisienne.
Le milieu olympien Boubacar Kamara s’est notamment signalé par une reprise de volée passée au-dessus de la cage parisienne. AFP/Nicolas Tucat
Ligue 1 Uber Eats

Et de sept. L'OM enchaîne un septième match sans victoire et s'enfonce dans la crise. Face au PSG, les Marseillais ont eu le ballon mais n'en ont pas fait grand-chose. Submergés par les contre-attaques parisiennes, les joueurs de Nasser Larguet n'ont que très rarement été dangereux. Le 100 e clasico ne marquera pas les mémoires des supporters de l'OM.

Mandanda : 3. S'il n'a pas grand-chose à se reprocher sur le premier but, le gardien marseillais va regretter son manque de réactivité sur la tête lobée – certes un peu chanceuse – d'Icardi. Son jeu long a été plutôt médiocre.

Sakai : 2,5. Sur l'ouverture du score, il se place mal avant d'être pris de vitesse par Mbappé (9e). Offensivement, le Japonais a beaucoup centré mais a manqué, comme souvent, de précision dans le dernier geste. En retard face à Icardi, il commet une action très litigieuse à la 59e, mais échappe au pénalty, qui semblait logique.

Alvaro : 3. Il se laisse surprendre par Icardi, très malin sur le deuxième but (24e). Mbappé l'a fait souffrir, et il a dû commettre une grosse faute d'antijeu à la 35e face au meilleur buteur du championnat. L'Espagnol s'est blessé lors de son premier duel, très limite mais non sifflé, face à Neymar. Remplacé par Perrin à la 78e.

Caleta-Car : 3. Un match assez neutre. Il n'a pas dégagé une grande sérénité défensive et a trop souvent envoyé de longs ballons vers l'avant.

Nagatomo : 3. Titularisé à la surprise générale, le Japonais a beaucoup souffert. Il a perdu de nombreux ballons et n'a strictement rien apporté offensivement. Remplacé par Lirola à la 56e.

Newsletter PSG express
Nos informations sur le club de la capitale
Toutes les newsletters

Rongier : 4. Il perd un duel crucial face à Verratti sur l'ouverture du score. De retour après une blessure à un tendon d'Achille, l'ancien Nantais a aussi manqué de conviction dans ses frappes. Remplacé par Cuisance (88e).

Kamara : 5. Le minot ne s'est pas économisé et a parfois joué très haut. Il n'a pas hésité à prendre des risques. Il a manqué sa première volée (15e) mais s'est procuré la principale occasion marseillaise de la deuxième mi-temps, sur une frappe lointaine, à la 49e.

Gueye : 5. Il a récupéré plusieurs ballons précieux et aurait pu égaliser à la 22e. Il a profité intelligemment d'une boulette de la défense parisienne, mais sa belle frappe du gauche a été détournée par Rico.

Thauvin : 4. Le jeu est beaucoup passé par son côté droit. L'international français a souvent provoqué, mais ses dribbles n'ont jamais surpris les défenseurs parisiens. Il n'a pas frappé une seule fois au but. Remplacé à la 78e par Henrique, qui n'a pas hésité à frapper dans un angle fermé et a failli surprendre Rico à la 84e.

Germain : 3. Comme d'habitude, il a fait beaucoup d'efforts, mais ne s'est pas provoqué de vraie occasion. Remplacé à la 56, par Benedetto.

Payet : 3. Le numéro dix marseillais a été trop discret. Très excentré sur son côté gauche, il a trop peu apporté dans la construction du jeu. Il n'a pas toujours très bien frappé ses coups de pied arrêtés. Expulsé pour un pied haut sur Verratti en toute fin de match.