Mort de Maradona : «On avait tous de l’admiration pour lui», confie Luis Fernandez

L’ancien milieu des Bleus et du PSG garde un souvenir ému du joueur argentin champion du monde en 1986.

 «Maradona a démontré qu’on pouvait devenir un joueur exceptionnel sans être un monstre physiquement», souligne Luis Fernandez.
«Maradona a démontré qu’on pouvait devenir un joueur exceptionnel sans être un monstre physiquement», souligne Luis Fernandez. LP/ Arnaud Journois

Luis Fernandez, 61 ans, garde un souvenir ému de l'Argentin, décédé ce mercredi, qu'il avait affronté à deux reprises avec le PSG (en amical contre Boca Juniors), puis avec l'équipe de France dans un match préparatoire au Mondial 1986 au Mexique.

Que ressentez-vous après le décès de Diego Maradona ?

LUIS FERNANDEZ. Je suis très triste ce soir. C'est une grande perte pour le football mondial. Il a marqué les esprits de toutes les générations de footballeurs et de fans de foot. Un mot résume sa carrière pour moi, c'est le génie. On avait tous de l'admiration pour lui. Diego pouvait tout faire sur un terrain : passer, dribbler, marquer… Il avait une facilité à tout réussir. En plus d'être le patron sur le terrain, il l'était également dans le vestiaire.

Vous avez participé au Mondial 1986, comme lui…

J'aurais aimé l'affronter en finale! On s'arrête avec les Bleus en demi-finale (NDLR : battus 2-0 par la RFA). Lui, il a su mener son équipe jusqu'au sacre. Il a été phénoménal du début jusqu'à la fin de la compétition en inscrivant notamment des buts décisifs et exceptionnels comme celui contre l'Angleterre où il a réussi à éliminer la moitié de l'équipe.

VIDÉO. Coupe du Monde 1990 : Maradona régale les journalistes avant Argentine-URSS

Quatre minutes avant, il avait marqué de la main…

Il adorait jouer pour sa sélection qu'il voulait absolument mener sur le toit du monde. En foot, tout va très vite. Il ne pouvait marquer que de la main sur cette action donc il a tenté ce geste et ça a marché. S'il avait eu la VAR à l'époque, le but aurait été refusé et on en parlerait pas encore trente-quatre ans après.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

En quoi a-t-il révolutionné le foot ?

Outre ses gestes exceptionnels sur le terrain, je dirai par son gabarit car il était petit. Maradona a démontré qu'on pouvait devenir un joueur exceptionnel sans être un monstre physiquement.

Qui était le meilleur joueur entre Maradona et Platini ?

Ils étaient exceptionnels tous les deux ! Maradona et Platini auraient pu jouer dans la même équipe avec l'Argentin dans un rôle de meneur de jeu et Michel dans un poste d'attaquant. Cela aurait fait une très grande équipe !

Il a également été contrôlé plusieurs fois positif. Est-ce que cela ternit grandement sa carrière ?

Je ne veux pas parler de ça. Son image est celle d'une légende du football et elle le restera.