Marseille-Lille : «Montrer mes qualités au monde entier», confie Sven Botman

Arrivé cet été en provenance de l’Ajax, le défenseur central lillois a déjà séduit de nombreux observateurs. Il aura l’occasion de confirmer son bon début de championnat, ce soir, face à l’OM.

 Sven Botman s’est montré à son avantage avec Lille en cette fin d’été.
Sven Botman s’est montré à son avantage avec Lille en cette fin d’été. AFP/François Lo Presti

Recrue estivale du LOSC, Sven Botman, le défenseur central néerlandais, arrivé de l'Ajax Amsterdam, a impressionné pour ses débuts en Ligue 1, au point de faire oublier Gabriel parti il y a un mois à Arsenal pour 30 millions d'euros. Du haut de ses 20 ans, il forme un duo complémentaire avec l'expérimenté José Fonte, de 16 ans son aîné. Les deux hommes feront face, ce dimanche soir, aux attaquants marseillais en clôture de la 4e journée de Ligue 1 à l'Orange Vélodrome.

D'un point de vue personnel, êtes-vous satisfait de votre début de saison avec Lille ?

SVEN BOTMAN. Plutôt oui. Je n'aime pas forcément parler de moi, mais le coach et mes coéquipiers sont très positifs avec moi. La Ligue 1 correspond à mes qualités athlétiques, mais c'est un championnat plus difficile qu'aux Pays-Bas. J'affronte de très bons attaquants.

Quels sont vos objectifs personnels et ceux de l'équipe ?

On veut se battre pour le titre et pour les places qualificatives à la Ligue des champions. Personnellement, je veux jouer tous les matches pour montrer mes qualités au monde entier. Je suis jeune, mais je pense avoir le niveau pour aider l'équipe. Avec José Fonte, on forme un bon duo en défense centrale. Il m'aide beaucoup, il a l'expérience dont j'ai besoin pour progresser. Je connaissais déjà la plupart des joueurs lillois avant d'arriver car ils ont joué contre l'Ajax l'an dernier en phase de poules de Ligue des champions.

Comment Lille vous a convaincu de quitter votre club formateur ?

Je pensais signer un nouveau contrat avec l'Ajax, mais j'ai eu plusieurs discussions avec Luis Campos (NDLR : le conseiller sportif du LOSC), qui m'a présenté le projet lillois. C'est un grand nom en Europe. S'il te dit qu'il te veut et qu'il a un plan pour toi… Ça compte beaucoup. J'étais un peu surpris qu'il vienne vers moi. C'est toujours un compliment quand quelqu'un comme lui souhaite vous recruter.

En tant que défenseur, y a-t-il une excitation particulière à l'idée d'affronter cette saison le PSG et des attaquants comme Neymar et Mbappé ?

Evidemment, quand tu es petit, tu les affrontes sur le jeu vidéo FIFA, et maintenant c'est réel. Ce sera l'occasion de se comparer à ce qui se fait de mieux au monde, j'ai hâte. A Paris, je connais très bien Mitchel Bakker, c'est un ami. On a joué ensemble pendant 8 ans chez les jeunes de l'Ajax. On s'échange souvent des messages après nos matches.

Appréhendez-vous le déplacement à Marseille, ce dimanche soir, comme un sérieux test face à un autre prétendant à l'Europe ?

Ils ont des joueurs offensifs capables de marquer à tous moments. J'ai vu le match contre le PSG, ils ont de la qualité à tous les postes. Mais je suis confiant sur notre capacité à les battre.

Vous avez passé plus de 10 ans à l'Ajax. Que représente ce club à vos yeux ?

Je suis arrivé à 8 ans… Je leur dois tout, j'y ai tout appris. C'est un club que je supporterai à vie. C'est beau de voir que certains joueurs que j'ai côtoyés ont réussi, comme Donny Van de Beek, aujourd'hui à Manchester United. Matthijs de Ligt (NDLR : transféré à Juventus Turin en juin 2019) n'a qu'un an de plus que moi et quand il avait 17 ans il jouait déjà en équipe première. Tout est allé très vite pour lui. C'est un très bon exemple pour moi.

Avez-vous un modèle en défense centrale ?

Je me suis toujours inspiré de Sergio Ramos. Le plus impressionnant c'est ce qu'il dégage, cette attitude de dangereux défenseur. Virgil Van Dijk aussi, parce qu'on a le même gabarit. Je dois travailler pour marquer autant de buts qu'eux.

L'équipe nationale des Pays-Bas, c'est un rêve ?

Bien sûr, mais pour le moment je veux m'imposer avec les Espoirs. Tout le monde peut voir les matches de Lille, c'est le meilleur endroit pour continuer à développer mes qualités. Je sais aussi que c'est un club qui ne ferme pas la porte aux jeunes joueurs qui réalisent une ou plusieurs bonnes saisons.