Ligue Europa : Lille tient tête à l’AC Milan

Les Nordistes ont accroché le nul (1-1) face à la formation milanaise lors de la 4e journée de la phase de groupe de la Ligue Europa. Un résultat qui les rapproche de la qualification en 16es de finale.

 Stade Pierre-Mauroy (Villeneuve-d’Ascq), le 26 novembre. Menés 0-1 par des Milanais privés d’Ibrahimovic, les Lillois ont su réagir en la personne de Jonathan Bamba.
Stade Pierre-Mauroy (Villeneuve-d’Ascq), le 26 novembre. Menés 0-1 par des Milanais privés d’Ibrahimovic, les Lillois ont su réagir en la personne de Jonathan Bamba.  AFP/Denis Charlet

Un pas de plus vers la qualification pour les 16es de finale de la Ligue Europa. Trois semaines après son exploit à l'AC Milan (0-3), Lille a obtenu un bon nul (1-1) ce jeudi face au leader invaincu du championnat italien lors de la 4e journée de la phase de groupe. Premiers du groupe H avec 8 points, les Nordistes pourraient valider leur ticket jeudi prochain en cas de succès à domicile face aux Tchèques du Sparta Prague.

Face à un adversaire privé de son goleador Zlatan Ibrahimovic (meilleur buteur de la série A avec 10 buts), sorti sur blessure (cuisse gauche) après son doublé dimanche dernier à Naples, les Lillois ont réalisé une prestation solide à l'image de ce qu'il démontre depuis le début de saison.

Après son triplé à l'aller à San Siro, le Turc Yusuf Yasici est tout proche d'ouvrir le score en début de rencontre sur une frappe enroulée aux 20 m à ras du poteau milanais (11e). Le Portugais José Fonte sauve ensuite les Lillois grâce à un tacle décisif sur Hauge (24e). Les Nordistes appuient sur l'accélérateur en fin de premier acte. Mais, les deux frappes d'Araujo sont détournées avec brio par Donnaruma (37e et 42e).

Au retour des vestiaires, c'est la douche froide. Après seulement 53 secondes de jeu, l'AC Milan ouvre le score à la suite d'un caviar de Rebic pour Castillejo (0-1, 46e). Mais Lille réplique à la suite d'une belle action collective concrétisée par Jonathan Bamba (1-1, 65e).

«On s'est procuré de meilleures occasions»

Dans une fin de rencontre débridée, les deux équipes ratent tour à tour l'occasion de s'imposer mais c'est bien Lille qui fait la bonne opération. « C'était important de laisser les Milanais derrière nous au classement, appuie le milieu lillois Benjamin André au micro de W9. Milan possède une qualité technique et une grosse possession de balle, mais on a bien défendu, tout en se procurant les meilleures occasions de la rencontre. C'est ce qui est rageant ! »

Invaincus en Ligue Europa (2 victoires et 2 nuls) et 2es de L1 à deux longueurs du PSG, les hommes de Christophe Galtier sont bien partis pour réaliser une belle saison sur tous les tableaux.