Ligue des nations : l’Angleterre en réussite, la Croatie met la pression sur les Bleus

Les Anglais un brin chanceux, les Croates toujours dans le coup, Depay qui a manqué aux Pays-Bas… Voici ce qu’il faut retenir des matchs de la troisième journée de la Ligue des nations disputés ce dimanche après-midi.

 L’attaquant anglais Marcus Rashford a égalisé sur pénalty face à la Belgique.
L’attaquant anglais Marcus Rashford a égalisé sur pénalty face à la Belgique. AFP/Michael Regan

Dans le cadre de la troisième journée de la Ligue des Nations, l'Angleterre a renversé la Belgique (2-1) au terme d'un match qu'ils n'ont pas toujours maîtrisé. La Croatie marque ses premiers points tandis que les Pays-Bas coincent face à la modeste Bosnie-Herzégovine (0-0).

Le choc : l'Angleterre s'en sort bien face à la Belgique

Gareth Southgate avait quasiment changé tout le onze de départ qui s'était imposé au pays de Galles (3-0), jeudi. Le sélectionneur de l'Angleterre a bien failli le payer cher, puisque son équipe a souffert face à la Belgique, dans une rencontre amputée de nombreux absents de marque (les frères Hazard, Dries Mertens et Thibaut Courtois côté belge, Raheem Sterling côté anglais). Romelu Lukaku a obtenu puis transformé un penalty (16e), portant au passage son total en sélection à 53 buts en 86 matchs, un ratio impressionnant. Marcus Rashford lui a répondu dans le même exercice (39e), avant que Mason Mount ne marque avec un brin de chance sur un centre dévié (65e, 2-1). La Belgique (2e) peut avoir des regrets au terme d'un match qu'elle a laissé filer. Un point devant, les Three Lions s'emparent de la tête du groupe.

Le match qui intéresse les Bleus : la Croatie revient à trois points

Vaincues par la France et le Portugal pour leurs deux premiers matchs, la Croatie et la Suède devaient absolument prendre des points pour ne pas déjà être larguées dans le groupe des Bleus. Et à ce petit jeu-là, ce sont les partenaires de Luka Modric qui en sont sortis gagnants à domicile (2-1). Alors que Duje Caleta-Car (OM) était titulaire dans la défense croate, son partenaire Nikola Vlasic a ouvert le score du droit (31e), avant que Marcus Berg n'égalise de près (66e).

Les Croates, qui avaient encaissé huit buts lors de leurs deux dernières rencontres (quatre au Portugal et quatre en France), ont réussi à s'imposer dans le finish grâce à Andrej Kramarić (84e). Et avec trois points désormais, mettent une (petite) pression sur l'équipe de France (2e avec 6 points), qui affronte le Portugal ce dimanche soir (20h45).

Le manqué : sans Depay, les Pays-Bas n'y arrivent pas

« Je pense qu'il y a beaucoup de potentiel dans cette équipe. Nous pouvons déjà rivaliser avec de plus grosses équipes européennes », assurait en conférence de presse d'avant-match le milieu de terrain néerlandais, Frenkie De Jong. Mais tenus en échec en déplacement sur le terrain de la modeste Bosnie-Herzégovine (0-0) du néo-Barcelonais Miralem Pjanic, les Pays-Bas ont encore du travail.

Le Lyonnais Memphis Depay était suspendu pour cette rencontre, suppléé à la pointe de l'attaque par Luuk de Jong. Déjà battu par le Mexique (0-1) pour sa première sur le banc batave mercredi, son sélectionneur Frank de Boer va rapidement devoir trouver la bonne formule pour exploiter le potentiel vanté par son joueur.