Ligue des champions : trois ou quatre clubs français à partir de 2024 ?

Face à la menace de la création d’une Superligue fermée et organisée par les clubs les plus puissants, l’instance du football européen a décidé de riposter en proposant une nouvelle formule de sa compétition reine.

 Si la France maintient son rang, elle aurait trois clubs directement qualifiés en Ligue des champions et un quatrième en tour préliminaire.
Si la France maintient son rang, elle aurait trois clubs directement qualifiés en Ligue des champions et un quatrième en tour préliminaire.  LP/Arnaud Journois

La menace se faisait de plus en plus pesante. Face à la volonté affirmée de la puissante ECA (l'association européenne des clubs) de reprendre la main sur le business et l'immense manne financière du football européen et de mettre en place une Superligue privée à la place de l'actuelle Ligue des champions, l'UEFA a décidé de riposter.

Selon l'Équipe, l'instance européenne serait en train de finaliser une réforme de sa compétition reine. Ce projet pourrait être adopté dès le mois prochain lors d'un comité exécutif et mis en place à partir de la saison 2024-2025.

Cette nouvelle formule ferait grimper le nombre de participants à 36 contre 32 actuellement ce qui augmenterait le nombre de journées à 10 (contre 6). Le nombre de matchs passerait à… 225, soit une augmentation de 100 rencontres, et marquerait la fin du système de groupes et de matchs aller-retour lors du premier tour.

Deux fois plus de matchs

Dans le détail, ce nouveau modèle - appelé « le système suisse » -, proposera donc le double de matchs lors du premier tour (180 contre 96 actuellement) et une sorte de championnat à 36 équipes, avec 10 rencontres pour chacune contre des adversaires différents d'un niveau varié. Il pourrait y avoir des chocs dès le début de la campagne.

Cette réforme semble être une bonne nouvelle pour le football tricolore, actuellement 5e au classement européen, qui verrait le nombre de représentants passer de 3 (2 + 1) à 4 (3 + 1). Le champion, son dauphin et le 3e seraient directement qualifiés pour la nouvelle phase de groupe tandis que le 4e devrait passer par le troisième tour préliminaire suivi d'un barrage.

Pour avoir un quatuor dans le tableau final, il faut cependant que la France ne rétrograde pas au classement UEFA et conserve sa 5 e place derrière les intouchables Espagne, Angleterre, Italie et Allemagne. La France est actuellement talonnée par le Portugal.

Newsletter PSG express
Nos informations sur le club de la capitale
Toutes les newsletters

Ce n'est pas la première fois que la compétition phare tente d'évoluer avec plus ou moins de réussite - entre 1999 et 2003, l'UEFA avait mis en place deux phases de groupes interminables ce qui avait déstabilisé et déplu à une partie des téléspectateurs et fans du foot -, mais cette fois le temps pressait et il fallait satisfaire les puissants clubs.