Ligue 2 : le Paris FC n’y arrive toujours pas…

Encore décevant, le Paris FC a perdu deux points ce samedi sur la pelouse de Pau (1-1), 19e de Ligue 2. Le PFC, qui n’a plus gagné depuis le 23 janvier, laisse filer les équipes de tête.

 Entré en fin de match, Warren Caddy n’a pas permis au Paris FC de dominer Pau.
Entré en fin de match, Warren Caddy n’a pas permis au Paris FC de dominer Pau.  Damien Meyer/AFP

Au sortir de cette 25e journée de Ligue 2, le Paris FC compte 13 points de retard sur Troyes, leader du championnat. Un débours incroyable pour les Parisiens, qui ont longtemps tenu les premiers rôles à l'automne 2020. Dans la droite lignée de ses cinq rencontres d'affilée sans victoire toutes compétitions confondues, le PFC a déçu à Pau (1-1).

Ce qu'il faut retenir

Entre la frustration d'un triste résultat comptable et le soulagement d'une réaction devenue inespérée, cette rencontre laissera un arrière-goût aigre-doux. Si les hommes de René Girard ont bénéficié de très nombreuses occasions, ils ont bien trop tardé à trouver la clé face à Alexandre Olliero. Longtemps impérial, le gardien palois a écœuré Gaëtan Laura avec des arrêts sensationnels (9e, 27e, 34e) et pris l'ascendant psychologique sur les joueurs offensifs du PFC, à l'image de cet ultime sauvetage devant Warren Caddy (87e).

Tant et si bien que le Pau FC, 19e avant la rencontre, a fini par croire en ses chances. Après l'énorme parade de Vincent Demarconnay devant Souleymane Diarra (6e), le Brésilien Itaitinga a conclu une belle action collective d'une tête imparable (1-0, 54e). Propre au pied et solide sur sa ligne, Alexandre Olliero a fini par craquer sur corner. A la suite d'une action confuse, Ali Abdi a poussé le ballon au fond des filets (1-1, 82e). Un moindre mal.

Le joueur : Ali Abdi

Le valeureux latéral gauche a sorti le PFC d'un mauvais pas, et repoussé la perspective d'une grosse migraine. Sur l'action de son but, Alexandre Olliero avait encore repoussé une frappe. A l'envie, le Tunisien s'est jeté, face à deux défenseurs palois, pour conclure en force. Un geste salvateur.

Le chiffre : 8

Au-delà de l'écart de points avec la tête du championnat, le PFC se contentera désormais de regarder ce qui le sépare de la montée directe. Ce samedi soir, Clermont, deuxième, est déjà à 8 points. Les Parisiens sont d'ailleurs sixièmes, à trois points de la cinquième place. Il ne va plus falloir perdre de temps.

La réaction de René Girard

« Je ne suis pas satisfait, on n'a pas été transcendants. On a manqué d'application et de justesse. C'est dommage car je pense qu'il y avait la place. On était bien en place, on était bien également dans la conservation, mais on a manqué de précision et de bons choix. »

PAU - PARIS FC : 1-1 (0-0)

Arbitre : M. Angoula.

Buts. Pau : Itaitinga (54e). Paris FC : Abdi (82e)

Avertissements. Pau : S. Diarra (13e), Beusnard (39e), Assifuah (71e). Paris FC : Belaud (31e), Lopez (50e).

Pau : Olliero - Koffi, Batisse, Scaramozzino, Sadzoute - S. Diarra, Daubin (Ba, 88e) - Beusnard (Assifuah, 65e), Lobry, Itaitinga (Sabaly, 65e) - Armand (George, 88e). Entr. : Tholot.

Paris FC : Demarconnay - Belaud, Bamba, Kanté, Abdi - Boli (Arab, 88e), Name (Diakité, 70e), Mandouki, Lopez (Martin, 81e) - Gakpa (Caddy, 70e) - Laura. Entr. : Girard.