Ligue 2 : Chambly fait boire la tasse à Caen

Sous une pluie battante, les hommes de Bruno Luzi signent ce samedi soir un succès probant (4-2) contre une grosse équipe de Ligue 2. Une rencontre marquée par les sorties sur blessure des deux gardiens.

 Le capitaine de Chambly Medhy Gezoui a montré l’exemple en inscrivant sur pénalty l’un des quatre buts de son équipe.
Le capitaine de Chambly Medhy Gezoui a montré l’exemple en inscrivant sur pénalty l’un des quatre buts de son équipe.  LP/Icon Sport

En supériorité numérique durant plus d'une heure, Chambly vient glaner ce samedi soir lors de la 22e journée un succès de prestige face à une grosse écurie du championnat (4-2). Les hommes de Bruno Luzi, 18e avant ce match, se donnent de l'air (15e) tandis que Caen voit s'éloigner la montée en Ligue 1 (11e).

Ce qu'il faut retenir :

Des rideaux de pluie, une pelouse boueuse, des appuis difficiles... Toutes les conditions d'un match piège semblent réunies à Beauvais pour l'ambitieux Caen face au mal-classé Chambly. Pourtant, les hommes de Pascal Dupraz entament idéalement la rencontre. L'Ivoirien Zady Sery profite du service de Jeannot pour tromper la défense camblysienne (1-0, 2e).

Sous la pluie battante, Chambly réagit, au cœur de la première période, par deux éclairs en trois minutes. Après avoir dribblé son vis-à-vis, Eickmayer déclenche aux 20 mètres une frappe lourde qui fait mouche (1-1, 24e). Puis, oublié par la défense normande, Badu permet aux siens de prendre l'avantage sur un sublime retourné acrobatique (2-1, 26e).

A 11 contre 10 après l'expulsion de Gioacchini, Chambly déroule en seconde période : le capitaine Gezoui transforme un pénalty (3-1, 60e) avant que Doucouré n'inscrive son troisième but de la saison (4-1).

En signant son plus large succès de la saison, Chambly prépare de la plus belle manière son déplacement chez la lanterne rouge Châteauroux, dès mardi prochain. Seuls bémols, l'expulsion de Soubervie en fin de match (84e), et le but de Deminguet (4-2, 90+2). Caen se retrouve à 8 points d'Auxerre, 5e, dernier barragiste pour la montée en Ligue 1.

Le fait du match : les deux gardiens, Pinoteau K.O, Innocent aussi

A la 31e minute, Jessy Pi déclenche une frappe, relâchée par Pinoteau. L'attaquant caennais Gioacchini se précipite sur le ballon tandis que Pinoteau cherche à le capter. Les deux joueurs, les yeux rivés sur le ballon.

Le genou du Normand vient buter sur le portier camblysien, totalement sonné Après l'exclusion du Caennais, Pinoteau est évacué en civière sur le bord de la pelouse, avant, une dizaine de minutes plus tard, d'être transféré à l'hôpital sous perfusion, où il a repris connaissance.

En fin de match, le gardien caennais Garissone Innocent, s'est lui aussi écroulé, tout seul. Le gardien prêté par le PSG a été évacué sur civière après plusieurs minutes de soins sur le terrain.

Le joueur : Bastian Badu

Pour sa deuxième titularisation de la saison en Ligue 2, l'attaquant de 20 ans signe l'un des plus beaux buts de la saison. Trouvé par El Hriti, l'avant-centre prêté par Montpellier réussit un retourné acrobatique. Pas mal pour un premier but dans son nouveau club. Il est également impliqué sur le troisième but de son équipe, avant son remplacement à la 70e minute.