Ligue 1 : vers un retour de Bernard Blaquart à Nîmes

L’ancien coach de Nîmes est en pole position pour retrouver le banc de touche du club gardois après l’éviction de Jérôme Arpinon ce vendredi matin.

 L’ancien entraîneur de Nîmes Bernard Blaquart est en passe de retrouver le club gardois selon nos informations.
L’ancien entraîneur de Nîmes Bernard Blaquart est en passe de retrouver le club gardois selon nos informations.  LP/Frédéric Dugit
Ligue 1 Uber Eats

Bernard Blaquart pourrait faire son retour sur le banc de touche du Nîmes Olympique. Selon nos informations, l'ancien coach nîmois est actuellement en négociation avec les dirigeants du club gardois pour retrouver son poste huit mois après l'avoir quitté. Il serait d'après la direction de Nîmes l'homme idoine pour mener l'opération commando et sauver la lanterne rouge, qui compte seulement 15 points en 22 journées, d'une relégation en Ligue 2.

Ce vendredi matin, le coach Jérôme Arpinon a été mis à pied à titre conservatoire. Nommé adjoint il y a quelques semaines, Pascal Plancque assure l'intérim et il devrait être présent sur le banc nîmois pour la rencontre de ce dimanche contre Monaco comptant pour la 24e journée de Ligue 1 avant de laisser sa place à Bernard Blaquart en début de semaine prochaine. L'homme de 63 ans avait quitté Nîmes en juin 2020 à trois ans de la fin de son contrat en raison de relation difficile avec le président Rani Assaf. Mais aujourd'hui, la situation est critique pour les Crocos qui accusent 4 longueurs de retard sur le barragiste (Lorient).

Coach de Nîmes entre 2015 et 2020, Bernard Blaquart a réalisé des performances remarquables avec un maintien en L2 en 2016 malgré 8 points de pénalité, une montée en L1 en 2018 puis deux maintiens dans l'élite en 2019 et 2020. « Je suis en pleine forme, confiait le technicien dans nos colonnes le 16 janvier. Qu'il y ait eu une usure à un moment donné, oui. D'ailleurs on voit souvent des entraîneurs faire un break. J'entraînais l'équipe pro depuis cinq ans et un entraîneur n'avait pas duré aussi longtemps à Nîmes depuis 50 ans… » Il est en passe d'y retourner.