Ligue 1 : Saint-Etienne sombre à Brest

Balayés en Bretagne (4-1) ce samedi à l’occasion de la 11e journée de Ligue 1, les Verts s’enfoncent un peu plus dans la crise.

 L’attaquant brestois Steve Mounié félicité après avoir inscrit un des quatre buts bretons face à Saint-Etienne.
L’attaquant brestois Steve Mounié félicité après avoir inscrit un des quatre buts bretons face à Saint-Etienne. AFP/Damien Meyer

Les journées se suivent et les défaites s'accumulent pour Saint-Etienne. Écrasés à Brest (4-1), ce samedi lors de la 11e journée de Ligue 1, les Stéphanois se sont inclinés pour la 7 e fois de suite en championnat.

Ce qu'il faut retenir

Les Verts se rendaient en Bretagne pour enrayer une série noire. Ils en sont repartis encore plus affaiblis. Battus à Lyon lors du derby (2-1) lors de la dernière journée, l es hommes de Claude Puel n'ont pas su rebondir à Brest, où ils ont enchaîné une 7 e défaite de rang en L1. Il s'agit de la pire série de leur histoire, à égalité avec celle d'octobre - novembre 2018.

Dans une première période où les locaux ont fait parler leur réalisme, Saint-Etienne a sombré. Quatre buts encaissés, signés Honorat (7e), Duverne (23e), Cardona (33e) et Mounié (38e), malgré 59 % de possession de balle. Le 2e but cette saison de Camara (30e) n'aura pas pesé lourd et les hommes de Puel n'ont jamais vraiment eu le temps d'y croire.

Après une première période débridée, la seconde a été bien plus fermée. Saint-Etienne a buté sur des Brestois en gestion, qui s'offrent de précieux points. Sur la lancée de leur succès retentissant contre Lille (3-2), les Bretons remportent une 4e victoire lors de leurs 5 dernières réceptions en L1.

À l'inverse, dans le Forez, la crise se fait de plus en plus profonde. Après un départ canon et trois succès pour démarrer la saison, les Verts accumulent depuis les contre-performances. La défaite contre Rennes (3-0) fin septembre a lancé la dégringolade des Stéphanois, passés de la place de leader au 15e rang, ce samedi soir. Les Verts peuvent même encore perdre deux places au classement si Reims, Nîmes ou Lorient viennent à s'imposer ce dimanche.

Le fait du match : l'espoir puis la rechute

Menée 2-0, l'ASSE a réduit l'écart à la demi-heure de jeu, par Mahdi Camara. Mais à peine les Verts ont-ils eu le temps de croire à un retour qu'ils ont de nouveau sombré. Moins d'une minute après l'engagement, le SB29 a repris deux buts d'avance, grâce à Irvin Cardona. De quoi doucher les espoirs adverses et prendre définitivement les devants.

Le chiffre : 4

Brest n'avait jamais inscrit 4 buts en première période, en Ligue 1. C'est désormais chose faite, en seulement 4 tirs cadrés avant la pause. Efficace.