Ligue 1 : Lyon champion de France devant le PSG ?

Selon une projection réalisée par l’Observatoire du football CIES, en fonction de certains critères statistiques, Lyon sera champion de France au printemps prochain pour un point aux dépens de Paris.

 Selon une projection réalisée par l’Observatoire du football CIES, le Lyon de Memphis Depay sera sacré champion de France.
Selon une projection réalisée par l’Observatoire du football CIES, le Lyon de Memphis Depay sera sacré champion de France.  AFP/Jeff Pachoud
Ligue 1 Uber Eats

D'ordinaire, au cœur de l'hiver, le suspense a déjà fait long feu en Ligue 1 au moins pour l'attribution du titre. Changement de décor cette année où le PSG, pour la première fois depuis 2017, n'écrase pas le championnat. Après 25 journées disputées, ça bouchonne dans les heures sphères où Lille, le leader, le PSG le dauphin, Lyon et Monaco se tiennent, même, en six points. Il est difficile, dès lors, de s'égarer en conjectures et de supputer sur l'identité du futur champion de France. Tous les scénarios semblent même envisageables.

L'Observatoire du football, groupe de recherche faisant partie du Centre International d'Etude du Sport (CIES) présente, dans sa dernière lettre hebdomadaire, la projection des points en fin de saison pour les équipes de vingt-deux ligues à travers l'Europe. Celle-ci a été réalisée à partir d'un modèle statistique prenant en compte les tirs cadrés, tentés ou concédés, la possession de balle, ainsi que ses propres passes dans le tiers adverse et celles des adversaires.

Selon ces critères, arrêtés avant la journée qui s'est déroulée ce week-end, Lyon serait couronné avec 82 points. Le PSG ne terminerait qu'à la 2e place, à un point des Gones mais avec deux de plus que Lille, 3e. Monaco, dernier club à avoir brisé l'hégémonie parisienne se classerait 4e à neuf longueurs de l'OL. Le club de Jean-Michel Aulas, battu samedi à domicile par Montpellier (2-1), présente l'avantage au contraire de Lille ou du PSG, de ne pas être concerné par une Coupe d'Europe.

Troyes et Clermont à l'honneur

En bas de tableau, sans surprise, Dijon et Nîmes seraient relégués en Ligue 2 tandis que Nantes serait barragiste. En L2, Troyes, sacré champion, et Clermont accéderaient en L1.

A l'étranger, les actuels leaders de Bundesliga, le Bayern Munich (+ 6 points sur RB Leipzig), de Liga, l'Atlético Madrid (+ 3 sur Barcelone) et de Premier League, Manchester City (+ 14 sur Manchester United) seraient titrés, quand en Italie l'Inter serait champion après une attente de onze ans, en devançant l'AC Milan de Zlatan (+ 2) et la Juventus de Cristiano Ronaldo (+ 3).