Ligue 1 : le Niçois Jeff Reine-Adélaïde grièvement blessé lors du derby face à Monaco

L’attaquant niçois s’est probablement rompu les ligaments du genou gauche, lors de la défaite contre Monaco, ce mercredi soir.

 Le Niçois Jeff Reine-Adélaïde s’est sérieusement blessé à un genou en toute fin de match.
Le Niçois Jeff Reine-Adélaïde s’est sérieusement blessé à un genou en toute fin de match.  AFP/Valéry Hache

Nice s'est incliné, ce mercredi, lors du derby de la Côte d'Azur (2-1), contre Monaco, mais ce n'est pas le plus important pour les Niçois. En toute fin de match, les Aiglons ont perdu pour un très long moment leur attaquant Jeff Reine-Adélaïde qui s'est probablement rompu les ligaments du genou gauche. C'est en retombant mal après avoir percuté le Monégasque Caio Henrique qui venait de glisser, que le milieu a vu son genou se dérober.

Reine-Adélaïde, 23 ans, a poussé un hurlement de douleur en se retournant le genou. Tous ses coéquipiers sont arrivés tout de suite, mais ont compris que l'ex-Lyonnais était gravement touché. La saison dernière, quand il portait le maillot de l'OL, il s'était rompu les ligaments du genou droit le 15 décembre 2019. Cette blessure lui avait alors valu une indisponibilité de sept mois. Reine-Adélaïde, qui avait souhaité quitter l'OL à l'intersaison pour rejoindre Rennes, avait finalement été prêté à Nice avec une option d'achat de 25 M€.

« Tout le monde est atterré »

« Le vestiaire est effondré, déplore le président Azuréen Jean-Pierre Rivère. C'était assez impressionnant et ce n'est pas beau à voir. Tout le monde est atterré. Il n'y a qu'à voir le visage de ses coéquipiers. Je ne suis pas médecin, mais cela ne sent pas très bon et n'est pas très rassurant. »

Les examens médicaux pratiqués ce jeudi définiront plus précisément l'indisponibilité du Niçois. Mais se rompre, à un an d'intervalle, les ligaments des deux genoux est, tout, sauf anodin et devrait constituer un nouveau coup d'arrêt conséquent dans la carrière du natif de Champigny-sur-Marne, actuel capitaine de l'équipe de France Espoirs qualifiée pour les JO de Tokyo.