Ligue 1 : l’OL et Nantes revivent, Monaco piétine

Lyon, emmené par un éclatant Memphis, a envoyé le signal de son réveil en s’imposant de manière probante à Strasbourg (3-2). Grâce à son succès à Saint-Etienne (3-1), Nice prend également de la hauteur.

 Etincelant sur le terrain de Strasbourg, Memphis, le capitaine lyonnais, a délivré trois passes décisives.
Etincelant sur le terrain de Strasbourg, Memphis, le capitaine lyonnais, a délivré trois passes décisives. AFP/FREDERICK FLORIN

En attendant Lille - Lens, le derby du nord, pour clore la 7 e journée ce dimanche soir à 21 heures, voici les faits saillants des cinq matchs de ce dimanche après-midi. Vainqueur 3-2 à Strasbourg, l'OL a notamment renoué avec la victoire qui le fuyait depuis cinq matchs. Nantes a largement dominé Brest 3-1. De son côté, Monaco a été incapable de faire le plein, face à Montpellier (1-1). Battu 3-1 par Nice à Geoffroy-Guichard, Saint-Etienne a enregistré sa troisième défaite d'affilée…

La bonne prestation : Nantes bat Brest et respire mieux

Les Canaris n'avaient plus gagné depuis la 2e journée face à Nîmes 2-1 le 30 août. Les joueurs de Christian Gourcuff ont mis fin à cette disette, en battant Brest 3-1 et en y ajoutant la manière grâce à trois jolis buts signés Kolo Muani (16e), Blas (30e) et Bamba (80e).

Le joueur : Memphis, trois passes décisives en 42 minutes !

Le capitaine de l'OL a été le grand artisan de la victoire lyonnaise à La Meinau (3-2), en délivrant trois passes décisives dans la seule première période. Performance qui n'avait plus été réalisée par un joueur lyonnais depuis quinze ans en Ligue 1.

L'international néerlandais a d'abord trouvé Kadewere dans la profondeur (0-1, 12e), puis centré de la droite à destination de Toko-Ekambi (0-2, 26e) et enfin glissé un ballon à ce même Toko-Ekambi tout près du but strasbourgeois (0-3, 42e).

Le but : Gouiri servi sur un plateau

Exploitant un invraisemblable raté entre le défenseur stéphanois Saïdou Sow et le gardien Jessy Moulin, l'attaquant niçois a inscrit sans effort le but 2-0 pour les Aiglons (30e).

La contre-performance : à 11 contre 10, Monaco concède le nul à Montpellier

Bénéficiaire de l'expulsion de Savanier (pour un pied dangereux sur Fiorentino) après 20 minutes, les Monégasques se sont montrés impuissants à prendre le meilleur sur Montpellier. Pis, ils ont concédé l'ouverture du score aux visiteurs sur un raid de Mavididi (0-1, 51e). Les joueurs de Kovac n'ont évité le pire que grâce à un penalty transformé par Ben Yedder (1-1, 70e).

Le chiffre : 546e match en Ligue 1 pour Antonetti

De retour sur le banc messin à Angers après 22 mois d'absence, Frédéric Antonetti a porté son total à 546 matchs. Et accessoirement rapporté un point précieux du Maine-et-Loire.