Ligue 1 : Frédéric Antonetti de retour sur le banc messin

L’entraîneur de Metz, 59 ans, reprend ce mardi les commandes de l’équipe qu’il avait partiellement abandonnées pendant presque deux ans, en raison de la longue maladie puis du décès de son épouse.

 Après avoir pris du recul pendant de nombreux mois, Frédéric Antonetti va coacher les Lorrains ce week-end pour le déplacement à Angers.
Après avoir pris du recul pendant de nombreux mois, Frédéric Antonetti va coacher les Lorrains ce week-end pour le déplacement à Angers. Icon Sport/Aude Alcover

Frédéric Antonetti reprend sa place sur le banc messin, selon une information de Canal +, livrée par Hervé Mathoux dimanche soir durant « Canal Football Club » – émission dont Antonetti a été le consultant en 2017 et 2018, alors qu'il était à la recherche d'un club. L'entraîneur corse dirigera l'entraînement des Grenats dès ce mardi et les conduira à Angers en championnat dimanche, dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1 (15 heures).

«Vingt-trois mois après être reparti en Corse d'où il avait exercé les fonctions de manager général sportif du FC Metz, Frédéric Antonetti reprend dès ce mardi son poste d'entraîneur principal de l'équipe professionnelle», a écrit le club dans un communiqué ce lundi soir.

Arrivé en Lorraine en mai 2018 alors que le FC Metz était en Ligue 2, ce coach très réputé, 59 ans, passé notamment par Bastia, Saint-Etienne, Nice, Rennes et Lille, avait pris du recul dès la mi-décembre pour rester en Corse au chevet de son épouse Véronique, atteinte d'une longue maladie - elle est décédée début juillet.

«Lorsque Frédéric a souhaité en décembre 2018 prendre du recul pour accompagner son épouse, nous avions convenu ensemble qu'il retrouverait sa place d'entraîneur de l'équipe lorsqu'il sentirait que c'est le bon moment, déclare le président Bernard Serin dans le communiqué du club. Aujourd'hui, il s'agit donc simplement de la suite naturelle de ce dispositif: Frédéric redevient l'entraîneur principal de notre équipe.»

Durant la saison 2018-2019 qui verra Metz sacré champion de L2 et promu, Antonetti a en effet coaché à distance et pris en mai le titre de manager général. Pendant la deuxième partie de saison, il s'est appuyé sur son co-entraîneur Vincent Hognon, arrivé à Metz en provenance de Nancy en août 2018, et sur Jean-Marie De Zerbi, son adjoint de toujours.

Hognon partant

Nommé seul entraîneur principal la saison dernière, Hognon, toujours secondé par De Zerbi, a obtenu le maintien en L1 (15e). Auteur d'un départ correct cette saison, 15e avec 7 points après six journées, Hognon, 46 ans (un ancien joueur d'Antonetti à Saint-Etienne et Nice), intégré au staff messin à la demande de ce dernier, a «fait le choix de ne pas reprendre sa place d'entraîneur adjoint» et quitte le club, toujours selon le communiqué de ce dernier.

De Zerbi, 60 ans, l'avait précédé à l'intersaison, motivant son départ par des « raisons personnelles et familiales », alors qu'il lui restait une année de contrat.

Davantage présent à Metz depuis cet été, le Corse avait suivi les matchs de préparation du FC Metz fin juillet. Près de deux ans après les avoir confiées à un tiers, Antonetti, sous contrat jusqu'en juin, reprend seul les rênes de l'équipe lorraine mais revient en terrain connu.