Ils quittent la Tunisie en bateau pour protester contre l’exclusion de leur club de foot

Les 300 supporters ont fini par faire demi-tour en mer après avoir reçu des assurances des autorités.

 Les supporters étaient escortés par les garde-côtes en mer.
Les supporters étaient escortés par les garde-côtes en mer. AFP/Ali Abbes

La fin d'une histoire rocambolesque ? Les cinq bateaux de pêche transportant des Tunisiens partis vers l'Italie pour protester contre l'exclusion de leur club de la Ligue 1 sont rentrés au port de Chebba (centre-est) après des « assurances » des autorités, a indiqué vendredi l'un des organisateurs.

Environ 300 habitants de la ville côtière de Chebba, parmi lesquels des juniors du Croissant sportif chebbien (CSC), club sanctionné par la Fédération tunisienne de football (FTF), avaient pris la mer jeudi en direction de l'Italie. Sous le contrôle des garde-côtes, les cinq bateaux se sont éloignés jusqu'à une quinzaine de kilomètres de la côte, dans les eaux tunisiennes.

Un conflit entre le président du club et la fédération

Mais dans la soirée de jeudi, ils sont retournés au port de Chebba « après avoir reçu des assurances de la présidence du gouvernement qu'il y aurait une solution » à ce dossier, a indiqué ce vendredi à l'AFP Mohamed Ali Abbas, membre de la coordination de soutien au CSC, qui était du voyage.

Selon ce dernier, le gouvernement a promis des décisions « dans les jours qui viennent », et la résolution du cas du CS Chebbien avant le coup d'envoi de la Ligue 1 du championnat de Tunisie, prévu le 22 novembre. « Nous avons décidé de retourner au port et de croire à la bonne volonté des autorités », a-t-il ajouté.

La fédération a exclu ce club de la Ligue 1 pour la saison 2020-2021 car son dossier d'inscription était incomplet et tardif, selon la version officielle. Mais depuis plusieurs mois, le dirigeant du CSC, Taoufik Mkacher, est en conflit ouvert avec le président de la FTF, Wadie Jary, notamment après des publications Facebook critiquant le manque de transparence dans la gestion des fonds de la fédération et appelant à un audit.