Football : un club néerlandais obtient le droit d’être sponsorisé par un vendeur de sex-toys

Le FC Emmen, club de première division néerlandaise, pourra mettre le nom de l’entreprise sur son maillot cette saison.

 Le FC Emmen étrennera ses nouveaux maillots dimanche contre Willem II.
Le FC Emmen étrennera ses nouveaux maillots dimanche contre Willem II. FC Emmen

Finalement, c'est oui. Interdit dans un premier temps d'afficher sur son maillot le nom d'une entreprise spécialisée dans la vente de sex-toys, le FC Emmen (1re division) a obtenu jeudi le feu vert de la fédération néerlandaise de football, la KNVB. Les joueurs de cette ville du nord des Pays-Bas baptiseront leur nouvelle tunique ce dimanche contre Willem II.

Après des discussions avec la fédération néerlandaise, le club a obtenu l'autorisation d'afficher comme sponsor maillot EasyToys, une entreprise de la ville dans la vente en ligne de godemichés, vibromasseurs et autres matériels de bondage. L'accord s'étend pour le moment sur une saison, contre trois à l'origine, et prévoit que la marque ne soit pas utilisée sur les maillots destinés à être vendus aux jeunes, annonce le FC Emmen dans un communiqué.

50 000 euros annuels

Le contrat initial devait permettre au FC Emmen, qui évolue en Eredivisie depuis 2018, de toucher 50 000 euros annuels. Le club, qui a commencé sa saison avec un maillot vierge, se dit « convaincu que la force de la combinaison des deux sociétés sera une bonne collaboration ». La KNVB, citée par l'agence Belga, se félicite des évolutions consenties par le club et précise que le contrat pourra être porté sur trois ans en décembre si « l'AVBV (NDLR : l'assemblée générale du football professionnel) estime qu'il n'y a pas d'objection ».

EasyToys, de son côté, a déjà activé le partenariat sur les réseaux sociaux. Où il propose à ses suiveurs de gagner un maillot, floqué du numéro 69.