Football : l’examen d’italien de Luis Suarez pour signer à la Juventus était bidon

Pour tenter d’obtenir la nationalité italienne en vue d’un transfert à la Juventus, l’attaquant du Barça a obtenu une certification de son niveau dans la langue de Dante à l’université de Pérouse. Avec quelques arrangements qui intéressent la justice.

 Les conditions d’obtention d’un diplôme d’italien de Luis Suarez suscitent la controverse.
Les conditions d’obtention d’un diplôme d’italien de Luis Suarez suscitent la controverse. Via REUTERS

« Il ne sait pas conjuguer les verbes, il parle à l'infinitif. » Les écoutes téléphoniques sont particulièrement savoureuses dans le dossier de la naturalisation italienne de Luis Suarez. L'attaquant international uruguayen est soupçonné d'avoir triché, avec la complicité de ses enseignants, pour passer la semaine dernière un examen d'italien, indique mardi un communiqué du parquet de Pérouse, qui a ouvert une enquête.

Ce diplôme était une première étape pour obtenir un passeport italien, document indispensable avant un éventuel transfert du FC Barcelone vers la Juventus Turin, une opération abandonnée depuis. « L'enquête a démontré que les sujets abordés lors de l'examen ont été convenus auparavant avec le candidat et que la note lui a été attribuée avant même l'examen », précise le parquet.

Le procureur de ce parquet, Raffaele Cantone, ancien chef de l'Autorité nationale italienne anti-corruption, menait depuis février dernier une enquête pour diverses irrégularités contre les dirigeants de l'Université pour les étrangers et aurait découvert le pot aux roses concernant Suarez grâce à des écoutes ordonnées bien plus tôt.

«Mais qu'est-ce que tu crois, qu'on va le recaler ?»

Des documents qui ont fuité dans les médias italiens mettent en lumière les écoutes téléphoniques d'une des personnes visées par l'enquête, la professeure de langues Stefania Spina, par ailleurs supportrice de la Juve : « Mais qu'est-ce que tu crois, qu'on va le recaler ? Aujourd'hui j'ai la dernière leçon (NDLR : avec Suarez) et je dois la préparer car il ne parle pratiquement pas un mot. » Et l'enseignante de préciser : « Il doit l'avoir, il l'aura, car avec un salaire de 10 millions par saison, tu ne peux pas lui faire rater. »

Obtenir un passeport italien aurait permis à Suarez de ne pas occuper une place de joueur extracommunautaire au sein de l'effectif de la Juventus, facilitant ainsi l'opération. L'attaquant uruguayen (33 ans), arrivé au Barça en 2014, est sur le départ du club catalan après la nomination d'un nouvel entraîneur, le Néerlandais Ronald Koeman, qui a dit ne pas compter sur lui pour la saison 2020-2021. Le joueur serait aujourd'hui proche de signer à l'Atlético de Madrid.