Et à 23h45, dimanche, Téléfoot s’est définitivement arrêté…

Après le Clasico et la victoire du PSG, la jeune chaîne diffusait son dernier « Vrai Mag » présenté par Anne-Laure Bonnet. Avec beaucoup d’émotion, avant de baisser le rideau.

 Dimanche soir, après le Clasico, Téléfoot, la chaîne du foot, diffusait sa dernière émission à peine six mois après son lancement.
Dimanche soir, après le Clasico, Téléfoot, la chaîne du foot, diffusait sa dernière émission à peine six mois après son lancement. L’Est Républicain/Alexandre Marchi

Le retour sur plateau sonne différemment ce dimanche soir sur Téléfoot. Les applaudissements sont plus longs, plus forts. Au moment de prendre la parole pour ce dernier « Vrai Mag », la présentatrice Anne-Laure Bonnet peine à cacher son émotion. Ces premiers mots sont des remerciements à tous ses collègues qui sont « l'ADN de cette chaîne ».

Une grande partie du personnel a pris place dans les tribunes autour du plateau. Ce dimanche soir, Téléfoot, la chaîne du foot, diffuse sa dernière émission à peine six mois après son lancement. À la suite du long fiasco autour du non-paiement des droits TV aux clubs de Ligue 1 par le groupe sino-espagnol Mediapro, Canal + reprend la diffusion des matchs de l'élite dès la semaine prochaine.

Le clin d'œil de Mbappé

Après un résumé du Clasico de Julien Brun, Kylian Mbappé, buteur contre l'OM, accorde une courte interview à la chaîne. La star conclut son intervention avec quelques mots à l'attention de Téléfoot : « Merci à vous, je sais que ce n'est pas facile, ce sont des choses qui arrivent dans la vie malheureusement. Je vous souhaite à tous de rebondir et de retrouver quelque chose à la hauteur de ce que vous nous avez donné ici. » Le champion du monde tricolore est repris par l'humoriste Paul de Saint-Sernin, fidèle à sa réputation de perturbateur : « Kylian, c'est bien gentil tes conneries, mais tu prolonges quand? ». Riposte du Parisien, hilare : « Toi, tu vas pas me manquer »! Eclats de rire sur le plateau.

L'émotion de Bodmer avec Larguet

Puis c'est au tour de Nasser Larguet, le patron du centre de formation de l'OM qui assure l'intérim sur le banc marseillais, de passer au micro de la chaîne. Le consultant Mathieu Bodmer qui l'a connu à Caen comme directeur du centre de formation, oublie la défaite (2-0) de Marseille : « Je profite de l'occasion pour vous remercier car grâce à vous, j'ai pu être professionnel et je suis devenu l'homme que je suis aujourd'hui en partie grâce à vous. »

L'entraîneur phocéen lui retourne le compliment : « J'ai eu la chance d'avoir des garçons comme toi qui m'ont construit dans ma carrière de formateur et j'espère avoir la chance d'en croiser d'autres. » Son homologue parisien Mauricio Pochettino aura droit à une interview en espagnol menée par Anne-Laure Bonnet.

Alors que Paul de Saint-Sernin commence déjà à ouvrir une bouteille, Julien Momont livre sa dernière palette technique, qui était devenue une des marques de fabrique de Téléfoot au fil des mois. « J'ai une obligation familiale de ne pas pleurer », insiste Julien Brun avant de faire un ultime point sur le classement de la Ligue 1. Une compilation de messages de remerciement et de soutien de plusieurs entraîneurs de Ligue 1 est diffusée. Parmi eux, Rudi Garcia, Christophe Galtier ou encore Niko Kovac.

« L'orchestre du Titanic » et les blagues de Saint-Sernin

Dans sa dernière chronique, Jenny Demay dresse une analogie entre Téléfoot et l'orchestre du Titanic : « Tout le monde a joué le rôle de l'orchestre chez Téléfoot, tout le monde est resté. L'orchestre du Titanic coule à la fin mais je vous rassure pour les personnes de Téléfoot, la vie continue. » La journaliste emmène les abonnés dans les coulisses de la dernière journée dans les locaux de Téléfoot, montrant le visage de l'ensemble des équipes techniques et de production.

Alors que la fin de l'émission approche, Paul de Saint-Sernin allège une dernière fois l'ambiance avec un vide-greniers proposant à la vente le matériel informatique de Téléfoot, mais aussi ses journalistes et consultants avec pour chacun un petit commentaire moqueur et bien senti.

Newsletter PSG express
Nos informations sur le club de la capitale
Toutes les newsletters

Après avoir remercié les deux commentateurs du Clasico, Smaïl Bouabdellah et Benoît Cheyrou, les mots de la fin sont pour Anne-Laure Bonnet, figure de proue de la jeune chaîne. « On a mis toute notre énergie, notre savoir-faire et notre cœur dans cette aventure, dit-elle. Elle s'achève et c'est malgré nous. On part fier du travail qu'on a fourni ces derniers mois. Nous vous souhaitons à tous une très belle fin de saison. Téléfoot la chaîne, c'est fini, à bientôt. » Et, alors que les lumières s'éteignaient, peut-être a-t-elle laissé couler une larme…