Equipe de France : Paul Pogba, 16 mois d’absence et un bonheur enfin retrouvé

Le milieu de terrain a retrouvé les Bleus cette semaine après une absence de seize mois en grande partie liée à son opération à la cheville droite. Il apparaît comme un homme neuf qui peut, à nouveau, assouvir sa passion au quotidien.

 Paul Pogba, 27 ans, a traversé la période la plus compliquée de sa carrière après une saison minée par une blessure et le Covid.
Paul Pogba, 27 ans, a traversé la période la plus compliquée de sa carrière après une saison minée par une blessure et le Covid. LP/Frédéric Dugit

Paul danse. En cette fin d'année 2019, Paul Pogba s'agite frénétiquement sur le parquet d'une salle des fêtes de la région parisienne. Histoire d'oublier un peu un début de saison parasitée par une blessure récurrente à la cheville droite, le milieu de terrain de Manchester United fête comme il se doit le mariage de Florentin, son frère aîné, à Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne). Quelques mois plus tôt, c'est lui qui célébrait, au même endroit et dans la plus grande discrétion, son union avec sa compagne Maria Salaues. A l'époque, l'international français de 27 ans était loin d'imaginer que les mois et l'année à suivre seraient parmi les plus compliqués de sa déjà longue carrière.

Son retour à Clairefontaine, ce lundi, marque d'ailleurs le terme de sa plus longue absence en équipe de France depuis sa première sélection en mars 2013. Soit 16 mois d'abstinence et 8 matchs ratés, où rien ne lui a été épargné pas même le Covid-19 qui l'a rattrapé à la fin du mois d'août 2020 alors qu'il devait effectuer son retour chez les Bleus. Mais au-delà du confinement et de l'arrêt total des compétitions en Angleterre comme dans le reste de l'Europe, le gros morceau restera pour La Pioche (son surnom) cette opération de la cheville, début 2020, qui a largement escamoté sa dernière saison. Dans la foulée de cette intervention chirurgicale, le Seine-et-Marnais s'est exilé quelques semaines à Dubaï pour entamer et poursuivre sa rééducation.

Un Pogba rasséréné

« C'était très dur, j'ai eu une longue blessure à la cheville. Le premier retour ( NDLR : en décembre 2019 ) a été précipité avant mon opération, j'avais encore mal, raconte Paul Pogba. Cette blessure a duré 9 mois en tout, et puis il y a eu le Covid. Ça a été un mal pour un bien, car j'ai eu du temps pour revenir. Aujourd'hui, je suis juste un homme heureux. » Le bonheur de rejouer, le plaisir retrouvé… autant de notions qui dessinent un Pogba rasséréné depuis qu'il a retrouvé la compétition, le 19 juin dernier face à Tottenham, après 6 mois sans jouer.

Cette blessure, et surtout la crise sanitaire qui a plongé la grande majorité des clubs européens dans des difficultés financières, ont eu raison de la stratégie de carrière du Français. En décembre dernier, au moment où son poulain retrouvait les terrains pour deux petits matchs avant de se résoudre à l'opération, son agent Mino Raiola clamait haut et fort que MU n'était pas taillé pour son champion du monde. « Aujourd'hui, je n'y amènerais plus personne ( NDLR : à Manchester United ). Les dirigeants seraient capables de ruiner Maradona, Pelé ou Maldini. Paul a besoin d'une équipe et d'un club comme la Juventus », vitupérait l'agent italo-néerlandais. Huit mois plus tard, changement de ton et de cap. C'est un Raiola pragmatique qui dessine l'avenir de son protégé. « Pogba est un joueur clé pour Manchester United, ils ont un grand projet et il est inclus dedans à 100 %. Manchester n'acceptera aucune offre pour vendre Pogba. Nous allons bientôt commencer à discuter pour un nouveau contrat. » Et certainement une hausse de salaire.

Le Real Madrid dans un coin de la tête ?

En contrat jusqu'à la fin de la saison, Pogba pourrait donc étirer son bail en Angleterre. Pour mieux s'envoler au Real Madrid ou ailleurs l'été prochain ? Difficile à dire tant la situation économique des clubs est incertaine. Surtout lui jure à qui veut le croire qu'il n'est au courant de rien. « On (NDLR : les dirigeants de MU) ne m'a rien dit, je n'ai pas parlé de renouvellement ou quoi. Pour l'instant je suis à Manchester et je songe surtout à revenir au meilleur de ma forme. Je pense que le club viendra me parler à un moment pour me proposer quelque chose, ou pas. […] Tout joueur de foot rêve de jouer au Real Madrid, pourquoi pas pour moi un jour, mais encore une fois là je suis à Manchester, j'aime mon club et je veux tout faire pour le ramener au plus haut niveau », insiste le milieu de Bleus.

Pour l'instant, son futur se dessine donc du côté de la Premier League, un championnat où Pogba a passé la majeure partie de sa carrière. Il n'en oublie pas moins la France qui l'a vu naître et lui a donné ses deux principaux titres de gloire : champion du monde 2013 des U 20 et champion du monde 2018. D'ailleurs quand Basile Boli est passé par l'Angleterre il y a quelques semaines, l'ancien Marseillais a reçu une invitation du milieu de terrain de MU. « J'étais à Manchester pour rendre visite à ma fille qui travaille dans cette ville et à l'aéroport j'ai croisé le cuisinier de Paul, raconte le champion d'Europe 1993 avec l'OM. Il m'a alors invité à venir le voir, et c'est comme ça que nous nous sommes croisés et que nous avons pu discuter quelques minutes. Mais on n'a pas parlé de sa carrière ou de sa motivation. » Qu'il se rassure, elle est intacte.