Dopage : Andre Onana, le gardien de l’Ajax Amsterdam, suspendu un an par l’UEFA

Après un contrôle « hors compétition » le 30 octobre dernier, la substance dopante Furosémide a été trouvée dans l’urine du joueur Camerounais.

 Dans son communiqué, l’Ajax d’Amsterdam explique avoir fait appel de cette décision. Tout comme l’a fait Andre Onana.
Dans son communiqué, l’Ajax d’Amsterdam explique avoir fait appel de cette décision. Tout comme l’a fait Andre Onana. REUTERS/Piroschka Van De Wouw

Gros coup dur pour l'Ajax. Dans un communiqué publié ce vendredi, le mythique club néerlandais a officialisé la suspension pour 12 mois de son gardien de but Andre Onana pour dopage, voulue par l'UEFA. Dans ce même texte, le club d'Amsterdam explique aussi avoir fait appel de cette décision. Tout comme l'a fait le joueur âgé de 24 ans.

« La commission disciplinaire de l'association européenne de football UEFA a imposé une suspension de 12 mois à André Onana pour violation des règles d'anti dopage. Après un contrôle hors compétition le 30 octobre de l'année dernière, la substance Furosémide (NDLR : un diurétique) a été trouvée dans l'urine du gardien. La suspension est effective à partir d'aujourd'hui et s'applique à toutes les activités de football, nationales et internationales », indique le communiqué.

Un médicament de sa femme pris par erreur

Pour défendre son joueur, considéré comme un des futurs grands gardiens du football international, l'Ajax explique que Andre Onana « se sentait mal » le 30 octobre dernier et a pris « une pilule pour se soulager ». Sauf que, toujours selon le communiqué du club, le joueur aurait sans s'en rendre compte du Lasimac, « un médicament que sa femme s'était déjà vue prescrire ». Un traitement interdit par l'UEFA, car considéré comme dopant.

Malgré cette défense et l'affirmation « qu'Onana n'avait aucune intention de tricher », l'instance dirigeante du football européen a donc décidé de le sanctionner. L'UEFA estimant « sur la base des règles antidopage applicables, qu'un athlète a le devoir à tout moment de veiller à ce qu'aucune substance interdite ne pénètre dans son organisme ».