Croatie-France : au moins 3 changements à prévoir ?

Didier Deschamps pourrait décider d’apporter quelques modifications à l’équipe qui a obtenu le nul face au Portugal ce dimanche en Ligue des nations. Au moins trois changements pourraient être effectués.

 Afin de préserver les joueurs, le Parisien Presnel Kimpembe pourrait ne pas être titulaire mercredi face à la Croatie.
Afin de préserver les joueurs, le Parisien Presnel Kimpembe pourrait ne pas être titulaire mercredi face à la Croatie.  LP/Olivier Arandel

Le match nul (0-0) face au Portugal a un peu réduit la marge de manœuvre de Didier Deschamps dans la perspective du déplacement en Croatie ce mercredi soir. Initialement le sélectionneur pouvait envisager tous les schémas possibles. Notamment en prenant en compte les situations particulières des joueurs du Bayern Munich et du PSG concernés par des matchs jeudi et vendredi avec leurs clubs respectifs.

« Je peux faire en fonction, peut-être. Malheureusement, je ne sais pas ce qui va se passer entre dimanche et mercredi », avait indiqué le patron des Bleus samedi en conférence de presse d'avant-match. Il sait désormais que ses joueurs n'ont pas livré une prestation de haut vol, au moins offensivement, face au Portugal et que son équipe a laissé filer deux points à domicile. Un manque à gagner qu'il va falloir tenter de reconquérir dès ce mercredi à Zagreb. Et pour cela, difficile de se passer des services du Parisien Kylian Mbappé en attaque, ou du Munichois Lucas Hernandez revenu à un bon niveau face aux Lusitaniens.

Dès lors, il ne faut pas s'attendre à une large rotation mercredi soir en Croatie. Mais le sélectionneur des Bleus - qui doit pouvoir composer avec un effectif au complet - pourrait envisager au moins trois changements par rapport l'équipe qui a évolué dimanche soir.

Il y a différentes raisons pour expliquer ces retouches à venir. La première concerne la fatigue et c'est une des motivations qui a conduit le staff des Bleus à ne pas regagner Clairefontaine (Yvelines) dimanche soir mais à rester à Enghien-les-Bains (Val-d'Oise), à quelques encablures du Stade de France. Aussi, les joueurs qui viennent d'enchaîner deux rencontres pourraient donc être amenés à passer leur tour. Il y a également les situations particulières de ces Bleus susceptibles d'enchaîner avec leur club dans un délai réduit.

Pour toutes ces raisons, DD va devoir faire des choix. En attaque, il n'est donc pas exclu que Giroud, titulaire face à l'Ukraine et le Portugal, cède sa place à Martial comme le mois dernier pour le dernier match du rassemblement. Au milieu de terrain, la rotation pourrait concerner Rabiot, voire Kanté, moins en vue face aux Lusitaniens, et profiter à Tolisso ou Nzonzi.

Enfin en défense, Pavard lui aussi titulaire lors des deux derniers matchs, ou bien Kimpembe, pourraient s'asseoir sur le banc de touche au profit de Ferland Mendy et Lenglet. A moins que Deschamps ne décide de revenir à une défense à trois centraux comme le mois dernier face à La Suède et la Croatie déjà. A ce moment-là, le Parisien pourrait de nouveau commencer la rencontre, ce qui ne ravirait pas son entraîneur de club.