Ligue 1 : quatre cas confirmés à Nîmes et un à Brest, le match menacé

Les Crocodiles doivent démarrer leur saison dimanche contre Brest, mais la rencontre pourrait être reportée par la Ligue.

 Sofiane Alakouch et ses coéquipiers pourraient ne pas jouer ce week-end.
Sofiane Alakouch et ses coéquipiers pourraient ne pas jouer ce week-end. AFP/Sylvain THOMAS

Le calendrier de la première journée de Ligue 1 devrait encore être chamboulé dans les heures qui viennent. Après le report du match entre Marseille et Saint-Etienne qui était censé ouvrir ce vendredi la saison 2020-2021, une deuxième rencontre pourrait bien être décalée en raison de cas de coronavirus.

Le club de Nîmes, qui doit être opposé à Brest dimanche, a annoncé que les tests complémentaires effectués pour deux joueurs vendredi se sont révélés positifs. Deux joueurs de l'effectif professionnel de Nîmes étaient déjà touchés.

« L'un a perdu le goût et l'odorat, mais les quatre sont physiquement bien. Ils sont testés tous les jours comme tous les salariés du club », a indiqué l'entraîneur gardois Jérôme Arpinon en conférence de presse.

Parmi les joueurs touchés figureraient notamment l'attaquant de pointe Nolan Roux et le défenseur et capitaine Anthony Briançon, selon une source au club.

Le coach des Crocos « espère jouer » contre Brest

En outre, le Stade brestois a annoncé en fin d'après-midi que les tests PCR menés jeudi en vue du match avaient révélé qu'un joueur était positif au sein de l'effectif. Il a été placé à l'isolement mais le reste du groupe et du staff est négatif et prêt à se rendre à Nîmes disputer le match, a assuré le club breton dans un communiqué.

Selon le protocole de la Ligue professionnelle de football (LFP), le virus est considéré comme circulant dans un club à partir de quatre cas positifs (joueurs ou encadrants) sur huit jours glissants, ce qui entraîne la saisine d'une « commission Covid » chargée de se prononcer sur le report éventuel des rencontres du club concerné.

Ce match contre Brest, « j'espère le jouer, je pense qu'on peut le jouer », a estimé Jérôme Arpinon. « Il faut savoir pallier, avec le Covid-19, à une ou deux absences, deux titulaires du groupe, mais j'ai un groupe conséquent. »

Par ailleurs, l'Olympique de Marseille a confirmé vendredi l'existence d'un cinquième cas de Covid-19 dans son effectif, après des test complémentaires effectués. Les cinq joueurs touchés sont asymptomatiques. Les Verts ont aussi annoncé vendredi qu'un de leurs joueurs du second groupe d'entraînement avait été déclaré positif. Le match OM - Saint-Étienne, qui devait ouvrir la saison de Ligue 1 ce vendredi soir, à 19 heurs, avait de toutes façons déjà été décalé au 17 septembre.

Après Strasbourg, Marseille ou Montpellier, quatre nouveaux clubs de Ligue 1 ont déploré au moins un cas positif ce vendredi : Angers, Monaco, Lens et Nice. Ces deux derniers clubs doivent démarrer leur saison l'un contre l'autre à l'Allianz Riviera, qui n'accueillera pas le moindre spectateur dimanche … si le match se déroule bel et bien.