Coupe du monde 2018 : Rabiot refuse d’être suppléant

Selon nos informations, le milieu de terrain du PSG a écrit à la Fédération pour signifier son refus de figurer parmi les suppléants de la liste des 23 Bleus qui iront jouer la Coupe du monde en Russie.

 Placé sur la liste des suppléants pour la Coupe du monde 2018, Adrien Rabiot a écrit à la FFF pour refuser ce statut.
Placé sur la liste des suppléants pour la Coupe du monde 2018, Adrien Rabiot a écrit à la FFF pour refuser ce statut. LP/ARNAUD JOURNOIS

La décision de Didier Deschamps de ne pas appeler Adrien Rabiot parmi les 23 Bleus a déclenché une très forte déception et un profond sentiment d'injustice chez le milieu de terrain du PSG. Persuadé d'être du voyage en Russie (14 juin-15 juillet) alors qu'il est appelé sans discontinuer en équipe de France depuis 2016, le joueur de 23 ans (6 sélections dont 4 comme titulaire) n'a pas supporté d'être placé sur la liste des suppléants.

Ces onze joueurs sont appelés à remplacer au pied levé un éventuel blessé dans la liste finale que le sélectionneur doit déposer auprès de la Fifa le lundi 4 juin. Mais contrairement à l'Euro 2016 où le Parisien était déjà dans cette situation, ces garçons ne participent pas à la préparation qui débute ce mercredi à Clairefontaine.

Selon nos informations, Adrien Rabiot a notifié par écrit ces derniers jours à la Fédération française son refus d'être suppléant. Une décision mûrement réfléchie que le staff tricolore aurait tenté d'infléchir. Rabiot considère qu'il n'a pas à suivre un travail athlétique au cas où, ni à se rendre immédiatement disponible si Didier Deschamps devait faire appel à lui.

Une décision qui devrait être lourde de conséquences

Une situation qui n'a pour le moment pas d'incidence puisque les cinq milieux de terrain n'ont aucun pépin physique. Mais quelle sera la décision du sélectionneur si jamais il devait appeler un joker ? Outre Rabiot, seul Moussa Sissoko parmi les suppléants évolue dans ce secteur de jeu. Ce dernier n'a plus évolué en sélection depuis le 10 octobre 2017 et un succès contre la Biélorussie (2-1). Mais il a longtemps été un homme de base des Bleus de Deschamps qui l'avait sélectionné pour le Mondial 2014 et l'Euro 2016 dont il avait le meilleur Français en finale.

Pour justifier la mise à l'écart de Rabiot au profit de Steven Nzonzi, DD avait avancé « des performances en équipe de France pas du tout du même niveau qu'avec le PSG » et mis en avant « une construction de liste ». Contacté mardi soir, l'entourage d'Adrien Rabiot n'a pas pu être joint. Fort d'une telle décision, le milieu de terrain risque de couper durablement le lien avec la sélection. Le sélectionneur devrait s'exprimer sur le sujet ce mercredi en conférence de presse.