Allemagne : perquisitions à la fédération de football pour des soupçons de fraude fiscale

Six anciens et actuels responsables de l’instance sont visés par une enquête pour « fraude fiscale dans des cas particulièrement graves ».

 Des officiers de police devant le siège de la DFB ce mercredi 7 octobre.
Des officiers de police devant le siège de la DFB ce mercredi 7 octobre.  REUTERS/Kai Pfaffenbach

La justice allemande a perquisitionné ce mercredi les locaux de la Fédération allemande de football (DFB) ainsi que les domiciles de plusieurs « actuels et anciens responsables » dans le cadre d'une enquête pour fraude fiscale, a annoncé le parquet de Francfort.

Six anciens et actuels responsables sont visés par l'enquête pour « fraude fiscale dans des cas particulièrement graves ». Leurs noms n'ont pas été rendus publics.

Ils sont accusés d'avoir « sciemment mal déclaré » au fisc des revenus publicitaires des années 2014 et 2015 pour éviter à la DFB de payer près de 4,7 millions d'euros d'impôts, selon un communiqué.

Plus de 200 enquêteurs mobilisés

À cette époque, le président la Fédération était Wolfgang Niersbach, qui a démissionné en 2015 à cause du scandale du « conte de fées d'été », - du nom donné par les Allemands à la Coupe du monde de 2006 - emporté scandale de corruption autour de l'attribution à l'Allemagne du célèbre tournoi de football. Il n'aurait pas été perquisitionné selon le Spiegel.

Le président actuel de la DFB, Fritz Keller, a de son côté annoncé qu'il souhaitait « soutenir pleinement » l'enquête, comme le rapporte le journal Spiegel. « Je suis en faveur de l'éducation afin d'avoir un avenir propre pour le football », a déclaré le joueur de 63 ans lors de la conférence de presse fédérale à Berlin.

Plus de 200 enquêteurs ont été mobilisés pour la perquisition, qui a aussi visé plusieurs domiciles privés, dans les régions de Hesse, Bavière, Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Basse-Saxe et Rhénanie-Palatinat.