Tour d’Italie : vainqueur de la 6e étape, Arnaud Démare double la mise

Déjà victorieux sur les routes du Giro mardi, le récent champion de France s’est une nouvelle fois imposé ce jeudi au sprint lors de la 6e étape.

 Le Français Arnaud Demare (Groupama - FDJ) n’a laissé aucune chance à ses adversaires à l’arrivée de la 6e étape.
Le Français Arnaud Demare (Groupama - FDJ) n’a laissé aucune chance à ses adversaires à l’arrivée de la 6e étape. AFP/Luca Bettini

Il n'a cette fois-ci pas eu besoin de la photo-finish. Vainqueur sur le fil il y a deux jours de la 4e étape, Arnaud Démare s'est imposé en force ce jeudi lors de la 6e étape, après 188 km d'efforts entre Castrovillari et Matera. Le coureur de Groupama-FDJ s'est détaché du groupe de sprinters et devancé de plus de cinq mètres Michael Matthews (Sunweb) et Fabio Felline (Astana). Il signe sa deuxième victoire d'étape sur ce Giro 2020, où il s'était déjà imposé l'an passé (10e étape), et sa 5e sur les grands tours ( deux succès sur le Tour de France en 2017 et 2018).

«Plus je gagnais tôt sur ce Giro, plus je serais libéré»

« Je savoure, a commenté le récent champion de France. J'ai levé les bras, cette fois c'est bien net! Ça roulait très fort dans le final. J'ai perdu quelques places dans la dernière bosse, mais je ne me suis pas affolé. J'ai mis toute la force qu'il me restait. J'avais dit que plus je gagnais tôt sur ce Giro, plus je serais libéré. Les gars ont fait un super boulot pour m'emmener. »

En plus de sa victoire, Démare prend également la tête du classement par points. Avec dorénavant 106 points, il devance son grand rival, le Slovaque Peter Sagan (Bora Hansgrohe, 67 pts), et l'Australien Matthews (55 pts).

Le Portugais Joao Almeida (Deceuninck) conserve le maillot rose, avec 43 secondes d'avance sur Pello Bilbao (Bahrain McLaren), et 48 sur Wilco Kelderman (Team Sunweb).