Cyclisme : les équipes Jumbo-Visma et Mitchelton se retirent du Giro à cause du Covid

Les formations néerlandaise et australienne, avec plusieurs cas positifs dans ses rangs, ont décidé de quitter le Tour d’Italie.

 Testé positif, le leader de Mitchelton Simon Yates (à gauche) avait déjà abandonné samedi.
Testé positif, le leader de Mitchelton Simon Yates (à gauche) avait déjà abandonné samedi.  AFP

Le Giro est-il menacé ? Après l'équipe australienne Mitchelton,qui avait annoncé ce mardi matin son retrait du Giro à cause de plusieurs cas de Covid-19 dans ses rangs, la formation néerlandaise Jumbo-Visma quitte aussi le Tour d'Italie avant le départ de la 10e étape à Lanciano.

On sait déjà que le leader de Jumbo-Visma sur le Giro, le Néerlandais Steven Kruijswijk (Jumbo), le troisième du Tour de France 2019, a été testé positif lors de l'opération menée pendant la journée de repos et ont dû quitter la course.

L'Union cycliste internationale (UCI), qui n'a pas communiqué les noms des personnes concernées, a publié le résultat de la vague de 571 tests : deux coureurs (un de Jumbo et un de Sunweb, l'Australien Michael Matthews) ainsi que six membres du personnel d'encadrement (quatre de Mitchelton, un d'AG2R La Mondiale et un d'Ineos) ont eu un résultat positif.

Tous « ont été confiés aux médecins de leurs équipes respectives qui ont ordonné des mesures d'isolement », a précisé la fédération internationale.

Dans la foulée, Mitchelton, dont le chef de file, le Britannique Simon Yates, a déjà abandonné le Giro samedi matin pour la même raison, a fait part de son retrait de la course.

Les malades sont asymptomatiques ou présentent des symptômes légers

« Après deux séries de résultats négatifs au Covid-19 vendredi et samedi, l'équipe a été informée de quatre résultats positifs pour les membres du personnel après des tests effectués dimanche soir » a expliqué la formation australienne, l'une des 19 appartenant au WorldTour (l'équivalent de la première division mondiale, NDLR).

« Compte tenu de notre responsabilité envers nos coureurs et notre personnel, le peloton et l'organisation de la course, nous avons pris la décision ferme de nous retirer du Giro », a déclaré son directeur général, Brent Copeland. « Heureusement, les personnes touchées sont asymptomatiques ou présentent des symptômes légers ».

Vingt-et-une équipes restent donc en course dans le Tour d'Italie qui approche de la mi-course et doit se terminer le 25 octobre à Milan. Normalement…