Covid-19 : pas de Coupe de France de volley cette année

La Fédération française a décidé d’annuler la compétition en raison de la crise sanitaire et afin d’alléger un calendrier déjà très chargé.

 La Fédération française de volley a décidé d’annuler l’épreuve de Coupe de France masculine cette saison.
La Fédération française de volley a décidé d’annuler l’épreuve de Coupe de France masculine cette saison. Icon Sport

Un choix de raison. Confrontée à une situation sanitaire qui ne cesse de se dégrader et qui a déjà entraîné des reports de matchs, la Fédération française de volley a frappé un grand coup en décidant d'annuler la Coupe de France professionnelle masculine cette saison.

« Au regard des difficultés rencontrées à jouer les premières journées de championnat professionnel dans leur intégralité et de la demande d'une majorité de présidents de clubs de Ligue AM, exprimée par courrier, de ne pas surcharger les calendriers, le Bureau exécutif de la Fédération a décidé ce mardi 13 octobre d'annuler la Coupe de France », explique le communiqué officiel.

« Je regrette évidemment que nous ayons eu à prendre cette décision car la Coupe de France est une compétition majeure pour la Fédération et les clubs qui y participent, explique Eric Tanguy, président de la fédération. Mais nous avons dû faire un choix de raison, il y a aujourd'hui beaucoup trop d'incertitudes et de matchs reportés à replacer dans la saison. Nous devons donner la priorité au Championnat de France afin qu'il puisse aller à son terme et libérer des dates pour le report de matchs. » Les internationaux doivent aussi être libérés fin avril pour entamer la saison internationale avec les Jeux olympiques de Tokyo en point de mire.

« Compte tenu du contexte sanitaire c'est une sage décision, affirme Arnaud Gandais, directeur général du Paris Volley. L'objectif sera cette saison de protéger l'économie des clubs et de mener le championnat à son terme. » Les tickets pour les différentes coupes d'Europe pour la saison prochaine seront donc décidés au classement du championnat de Ligue A. C'est la seconde année consécutive que l'épreuve ne délivrera pas de vainqueur.

Stoppé au printemps dernier en raison du confinement, le final four de la Coupe de France devait se tenir en septembre à Toulouse avant que des cas positifs au Covid-19 dans les rangs de Paris et Toulouse obligent ces équipes à déclarer forfait. La finale entre Poitiers et Tours avait ensuite été annulée au dernier moment et de façon unilatérale par le club tourangeau qui, expliquant craindre pour la santé de ses joueurs, n'avait pas voulu se présenter en Occitanie. La Fédération avait alors infligé une amende de 7500 euros à Tours et déclaré Poitiers vainqueur. Les Tourangeaux ont fait appel.

Cette décision d'annuler la Coupe de France ne concerne pour le moment que la compétition masculine. « Chez les féminines, la décision n'est pas actée, poursuit le communiqué. Nous prendrons le temps de la réflexion avec les clubs car le championnat féminin a un calendrier plus léger parce qu'il n'y aura pas de playoffs cette saison. » Le volley est le premier sport français à prendre une telle mesure… mais pourrait voir d'autres disciplines l'imiter si la situation sanitaire continue de se détériorer.