Course Odyssea : une édition en ligne pour soutenir la recherche contre le cancer du sein

Covid-19 oblige, cet événement sportif caritatif, qui réunit chaque année à Vincennes plus de 35 000 participants, se déroule de façon connectée jusqu’au 4 octobre. Les fonds récoltés seront reversés à l’institut Gustave Roussy.

 En raison du Covid, la course Odyssea, qui permet de récolter des fonds pour la lutte contre le cancer, se déroule de façon connectée jusqu’à dimanche.
En raison du Covid, la course Odyssea, qui permet de récolter des fonds pour la lutte contre le cancer, se déroule de façon connectée jusqu’à dimanche.  D.R.

Maintenir « le fil rose » parce que « les chercheurs ont besoin de fonds »… Si en raison de la pandémie de Covid-19, Odyssea n'a pas pu maintenir sa course à Vincennes dans le Val-de-Marne (qui avait rassemblé 38 000 coureurs en 2019 et permis de récolter 600 000 euros au profit de la recherche contre le cancer du sein), l'épreuve se déroule de manière virtuelle, à partir de ce jeudi 1er octobre jusqu'à dimanche.

Il suffit pour cela de s'inscrire sur la plate-forme runningheroes (on a le choix entre 5 et 10 km) et de télécharger son dossard. La course démarre où on veut et quand on veut, seul ou accompagné, le principe étant de boucler son défi (en courant ou en marchant) avant dimanche à 18 heures. Un classement sera établi, même si l'idée première n'est pas de réaliser une performance, mais de courir pour la bonne cause, puisque les fonds seront entièrement reversés à l'institut Gustave Roussy.

Plus de dix millions d'euros récoltés depuis la création

« Il était important pour nous de maintenir l'événement qui, depuis sa création, a permis de récolter plus de 10 millions d'euros pour la lutte contre le cancer, explique Frédérique Quentin, l'une des organisatrices. Il s'agit d'une course caritative à laquelle les participants sont extrêmement attachés. »

Tout au long de l'année, Odyssea, qui fêtera ses 20 ans en 2021, organise 14 courses partout en France (1,2 million d'euros avaient été récoltés en 2019). En raison du Covid-19, plusieurs d'entre elles se dérouleront de manière connectée.