Basket : Nanterre retrouve le chemin du succès

Chris Waren et ses partenaires se sont imposés (90-74), ce mercredi, face aux Espagnols de Gran Canaria lors de la 7e journée de poule de l’Eurocoupe.

 Chris Warren a été l’un des grands artisans de la victoire (90-74) de Nanterre face à Gran Canaria lors de la 7e journée de l’Eurocoupe.
Chris Warren a été l’un des grands artisans de la victoire (90-74) de Nanterre face à Gran Canaria lors de la 7e journée de l’Eurocoupe. Icon Sport Anthony Dibon/LP/

Seule équipe française sur la scène de l'Eurocoupe cette semaine - Boulogne-Levallois, Monaco et Bourg-en-Bresse sont au repos forcé en raison de cas positifs au virus dans les rangs de leurs adversaires -, Nanterre a parfaitement tenu son rang en dominant (90-74) les Espagnols de Gran Canaria lors de la 7 e journée de groupe de l'Eurocoupe. Un succès qui maintient les chances de qualification pour la suite.

Ce qu'il faut retenir

Malgré un effectif au complet - avec le retour des cinq joueurs covidés absents la semaine dernière en Slovénie -, Nanterre souffre en début de match. Porté par son ailier Stan Okoye, auteur d'une partition parfaite en première période avec 24 points et un irréel 6 sur 6 à 3 points -, Gran Canaria claque un cinglant 3-15 en 6 minutes (15-15, 6 e puis 18-30, 12e). L'international tricolore Andrew Albicy donne le tournis à la défense nanterrienne et multiplie les caviars à ses partenaires. Sans les encouragements de son public - confinement oblige -, Nanterre semble à court de solution.

Mais c'est finalement le moment choisi par les joueurs de Philippe Da Silva - coach d'un soir en raison de l'absence du duo Pascal Donnadieu et Franck Le Goff, testés positifs au Covid et confinés chez eux - pour renverser la situation. Le meneur Chris Warren sonne la révolte en empilant 8 points en moins d'une minute et relance le suspense avant de rentrer aux vestiaires (48-40, 20e).

La pause n'aura pas cassé le rythme des Nanterriens. Ils confirment leurs belles intentions et ce sont désormais eux qui dictent les débats. Brian Conklin est omniprésent des deux côtés du parquet. Gran Canaria ne reviendra jamais (90-74).

Grâce à cette victoire, Nanterre s'est parfaitement relancé dans la course à la qualification pour le Top 16. À quatre journées des verdicts, les partenaires d'Isaïa Cordinier reviennent à la hauteur des Grecs de Promithaes Patras. Le quatrième et dernier ticket pour la suite de la compétition se jouera sans doute entre ces deux adversaires.

Le joueur. Alpha Kaba

Si le meneur Chris Warren a été parfait en chef d'orchestre et Brian Conklin impeccable tout au long de la soirée (16 points, 5 sur 5 aux tirs), Alpha Kaba aura lui été le gardien du temple, le patron de la défense nanterrienne. Absent la semaine dernière en raison d'un test positif au Covid-19, l'intérieur de 24 ans avait des fourmis dans les jambes en début de match. En verve, il inscrit 6 des 9 premiers points de son équipe avant de se consacrer à ses tâches défensives. Du haut de ses 2,08 mètres il aura récupéré 11 rebonds et annihiler les attaques adverses en seconde période.

Le chiffre.

42. Le nombre de jours entre la dernière victoire de Nanterre en Eurocoupe avant le match de mercredi. Entrés dans la compétition avec une victoire à domicile (80-76) face à Ljubljana le 30 septembre, les partenaires de Cordinier avaient depuis enchaîné les défaites (4). Ils n'ont cette fois pas laissé passer leur chance. Enfin au complet, ils ont renoué avec le succès et maintenu le suspense pour la qualification.

La phrase

« Les joueurs ont montré un bel état d'esprit. Ils se sont tous sacrifiés pour l'équipe, Isaia (Cordinier) et Brian (Conklin) ont joué malgré des soucis au dos, ils ont tout donné. On a la chance de jouer en ce moment, ce n'est pas le cas de tout le monde, alors il faut en profiter. Grâce à cette victoire on peut encore nous qualifier sur le Top 16. »

Philippe Da Silva, coach de Nanterre.

FEUILLE DE MATCH

NANTERRE - GRAN CANARIA (ESP) : 90-74

Les quarts-temps : 18-24, 30-20 ; 25-17, 17-13

Spectateurs : huis clos

Arbitres : MM. Petek (Slo), Obrknezevic (Ser) et Racys (Sué).

Nanterre : Warren (25), Cordinier (7), Bouquet (6), Kaba (8), Stone (10), puis Berhanemeskel (12), Fortas, Février (6), Conklin (16), Wembanyama. Entr. : Donnadieu.

LA 7e JOURNEE

Les autres matchs : Bursaspor (Tur) - Ljubljana (Slo) 80-97 ; Promithaes Patras (Gre) - Trento (Ita) 80-89

Le classement. 1. Trento, 6 victoires ; 2. Grand Canaria, Ljubljana, 4 ; Promithaes Patras, NANTERRE, 2 ; 6. Bursaspor, 0.

.