Basket : effectif enfin au complet, staff remanié… Ce qu’il faut savoir avant Nanterre - Gran Canaria

Le club des Hauts-de-Seine accueille à huis clos les Espagnols de Gran Canaria ce mercredi soir (20 heures) pour le compte de la 7e journée d’Eurocoupe.

 Après quatre revers de rang, Chris Warren et ses partenaires de Nanterre tenteront de renouer avec le succès en Eurocoupe avec la réception des Espagnols de Gran Canaria ce mercredi.
Après quatre revers de rang, Chris Warren et ses partenaires de Nanterre tenteront de renouer avec le succès en Eurocoupe avec la réception des Espagnols de Gran Canaria ce mercredi. Icon Sport Anthony Dibon/LP/

Nanterre sera la seule équipe française sur le pont de l'Eurocoupe cette semaine. Alors que Boulogne-Levallois, Monaco et Bourg-en-Bresse sont au repos forcé en raison de cas positifs au virus dans les rangs de leurs adversaires, le club des Hauts-de-Seine, 5 e de sa poule, reçoit les Espagnols de Gran Canaria (2e), avec l'international français Andrew Albicy, lors de la 7 e journée.

Retour des confinés, Donnadieu toujours absent

La semaine dernière, Nanterre avait dû se rendre à Ljubljana (défaite 75-63) avec un effectif amputé de 5 joueurs professionnels testés positifs au Covid-19. Pour la venue des Espagnols, les Franciliens retrouveront un visage plus conforme à celui construit à l'intersaison avec le retour des « confinés ». Mais si l'équipe affiche complet, le staff en revanche sera encore fortement remanié.

Absent en Slovénie, Philippe Da Silva, assistant, revient aux affaires et sera même propulsé coach principal le temps du match. L'entraîneur Pascal Donnadieu, qui souffre de problèmes pulmonaires, est en effet toujours positif et doit rester à son domicile. Son bras droit Franck Le Goff et le préparateur physique Vincent Dziagwa, qui avaient assuré l'intérim la semaine dernière, sont à leur tour positifs.

Stopper la série noire

Depuis sa victoire à domicile (80-76) en ouverture de la campagne européenne face à Ljubljana fin septembre, Nanterre n'avance plus. Isaïa Cordinier et ses partenaires restent sur quatre revers de suite. Une série noire qui les place à la 5e et avant-dernière place de leur groupe.

Pour espérer gratter une place au classement et se qualifier pour le Top 16 de la compétition, les Nanterriens doivent réaliser un sans-faute lors de leurs dernières sorties. Et cela commence ce mercredi soir avec la réception des Espagnols de Gran Canaria, 2e de la poule avec le bilan inverse de quatre victoires pour un revers.

Nanterre et Buycks, c'est déjà fini

Il était arrivé en fin de préparation cet été pour pallier le départ surprise de Dallas Moore, avec une belle réputation. MVP du Championnat de France en 2013, Dwight Buycks, 31 ans, devait être le monsieur plus de Nanterre. Ça ne sera pas le cas. Le meneur américain, qui n'a jamais réussi à trouver sa place dans le collectif (9,5 pts, 3,3 passes de moyenne en quatre matchs de Jeep Elite), et le club ont annoncé lundi soir qu'ils se séparaient « d'un commun accord » comme le veut la formule. Le club devrait se renforcer prochainement.

Albicy, un adversaire particulier

Il a été formé à quelques kilomètres de Nanterre. Né à Sèvres avant de passer son enfance en Seine-et-Marne, Andrew Albicy, 30 ans, a effectué ses premiers dribbles professionnels sous les couleurs du Paris Basket Racing puis du Paris-Levallois. Le meneur de poche (1,78 m) est depuis devenu un joueur important sur la scène européenne. L'international tricolore (62 capes), médaillé de bronze au Mondial en 2019 avec… Pascal Donnadieu et Nicolas Barth (kiné de Nanterre et de l'équipe de France), aura à cœur de briller avec son équipe sur le sol français.