Vaccination contre le Covid : le point par pays et par régions françaises

Plus d’un million de doses de vaccins ont été administrées sur le territoire. Tour d’horizon régional et international sur les stocks et les quantités déjà inoculées.

Au 24 janvier 2021, 1 026 871 doses vaccinales ont été administrées en France.
Au 24 janvier 2021, 1 026 871 doses vaccinales ont été administrées en France. Reuters / Eric Gaillard

Après le cafouillage du début du mois de janvier, le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait annoncé que le million de premiers vaccins serait « largement atteint » à la fin du mois. C’est désormais chose faite selon le Premier ministre, Jean Castex, en déplacement le 23 janvier dernier, à Strasbourg (Bas-Rhin). Si l’on parle bien de doses administrées et non de personnes vaccinées, c’est que les vaccins distribués en France, le Pfizer et le Moderna, doivent être inoculés deux fois successives dans le muscle de l’épaule du patient. Un délai récemment rallongé par les autorités pour s’assurer qu’un maximum de personnes puissent se voir inoculer une première dose.

Point, à date, sur la campagne de livraisons et de vaccination sur l’ensemble du territoire et, au-delà, chez nos voisins.

Le cap du million de piqûre déjà franchi

Les chiffres officiels font désormais état de 1 026 871 doses administrées au 24 janvier 2020. Pour 100 personnes de plus de 75 ans, principale population visée par la première phase de campagne vaccinale, la France compte en moyenne 16 personnes ayant déjà reçu au moins une dose.

Cette proportion varie en métropole, de 13 % en Corse à 20 % en Bourgogne Franche-Comté, région métropolitaine la plus couverte. Outre-mer, ce sont les réunionnais qui ont proportionnellement reçu plus de vaccins qu’ailleurs.

En amont, une visibilité accrue sur les stocks de vaccins

Au cœur du défi logistique relevé par les autorités de santé, les stocks de vaccins, sur lesquels les autorités publient désormais des informations quotidiennement. Au 22 janvier 2021, près de 420 000 doses étaient stockées sur l’ensemble du territoire. Des stocks surtout présents dans les centres hospitaliers. En tête du classement, le CHU de Toulouse a de quoi administrer encore dix mille doses.

Vu l’objectif de vaccination, les autorités sanitaires doivent optimiser la chaîne d’approvisionnement. Il s’agit désormais de s’assurer qu’une fois livrées, les précieuses doses croisent le plus rapidement le bras d’un patient.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

La France de retour dans le peloton des pays développés

L’Hexagone rattrape petit à petit le retard observé lors des congés de fin d’année. Vendredi 1er janvier, 516 doses avaient été inoculées. Ce chiffre a été multiplié par 2000 en moins d’un mois. Doublant ainsi le Canada, le Mexique ou encore le Danemark.

Rapporté à la population, nous en sommes à 1,5 dose administrée pour 100 personnes (tous âges confondus). Ce qui nous place au-dessus de la moyenne mondiale, estimée à 0,82 % par Our World in Data. La course se poursuit chez nos voisins. Pour repère, 1,7 % de la population allemande a reçu au moins une injection, 2,1 % en Italie et 2,3 % en Espagne. En Europe, c’est le Royaume-Uni qui se place en tête avec 9,4 % de la population ayant été piquée.

Dans le monde, Israël continue sa course en tête. Avec 3,6 millions de doses inoculées, près de 30 % de la population a déjà reçu au moins une injection.