Une entreprise du Calvados invente un serre-tête pour faciliter le port du masque

La société Calip Normandie Profilé vient de mettre au point un système inédit pour faciliter le port du masque et le laisser pendre en toute sécurité si l’on doit le retirer ponctuellement.

 Le serre-tête, mis au point par une entreprise caennaise, évite plusieurs désagréments liés au masque.
Le serre-tête, mis au point par une entreprise caennaise, évite plusieurs désagréments liés au masque. DR

Que faire de votre masque pendant la pause-café? Comment le rendre plus confortable et éviter qu'il vous tire sur les oreilles? Comment encore éviter qu'il ne s'entortille dans les branches de lunettes? Ces questions nous sont devenues quotidiennes… Pour les résoudre, l'entreprise Calip Normandie Profilé, installée à Moult (Calvados), habituellement spécialisée dans la fabrication de pièces de pointe pour l'industrie automobile et aéronautique, vient de mettre au point un produit aussi simple qu'efficace. Il s'agit d'une sorte de serre-tête, baptisé Oxawear, auquel vous accrochez votre masque.

« De petits crochets latéraux permettent de fixer les élastiques à ce serre-tête, que l'on a designé comme un casque audio. Ce système rend immédiatement le port du masque plus confortable, puisqu'il n'est plus accroché à vos oreilles. Et surtout, on peut facilement décrocher l'élastique d'un côté et laisser le masque pendre de l'autre, pendant par exemple qu'on boit un verre ou qu'on fume une cigarette. Cela évite d'avoir à le poser quelque part ou pire encore, de le perdre. On a aussi fait en sorte que les élastiques du masque ne s'emmêlent plus jamais avec les branches de lunettes », explique Alain Lozach, en charge du service Recherche et Développement de l'entreprise normande.

Au-delà de cette innovation, le produit raconte aussi l'histoire d'une adaptation industrielle. « Nous avions des perspectives de doublement de notre chiffre d'affaires dans les 3 ans, grâce au dynamisme du marché aéronautique. Mais avec la crise sanitaire, tout s'est arrêté subitement. Et, au lieu de cette belle perspective, on a perdu 30 % de notre chiffre d'affaires ! On s'est dit qu'il fallait vite réagir et trouver un produit qui serve le quotidien des gens. Voilà comme est née cette histoire », conclut-il.

Les dispositifs Oxawear sont actuellement vendus par lot de 5, au prix de 24,58 euros.