Le café est bon pour la santé... à condition de ne pas en boire trop

Une étude très sérieuse du New England journal of Medicine recense les bénéfices du café. Il est utile à notre organisme, sous réserve de ne pas dépasser 400 mg de caféine par jour.

 « Boire entre 3 et 5 cafés par jour est associé à une diminution du risque de maladies chroniques », écrivent les chercheurs.
« Boire entre 3 et 5 cafés par jour est associé à une diminution du risque de maladies chroniques », écrivent les chercheurs. LP/Delphine Goldsztejn

Votre tasse de café du petit-déjeuner ou les petits expressos que vous prenez régulièrement au bureau, sont-ils oui ou non bons pour votre santé? Une vaste étude de la très sérieuse revue scientifique New England Journal of Medicine a analysé pas moins de 96 parutions scientifiques sur la caféine et dresse un inventaire complet de tout ce qu'elle nous apporte, sans oublier aussi ce qui nous nuit.

Rassurons d'entrée ceux qui en consomment : leurs conclusions sont très favorables. « Boire entre 3 et 5 cafés par jour est associé à une diminution du risque de maladies chroniques », écrivent les chercheurs. En effet, la caféine a beaucoup de vertus. « Pendant longtemps on a pensé que le café pouvait augmenter le risque de maladies cardiovasculaires, mais récemment, des preuves de ses bénéfices pour la santé sont apparues. Cela tient en particulier aux centaines de substances actives sur le plan biochimique contenues dans la caféine, comme les polyphénols. Ces composants sont bons pour notre métabolisme », précisent les auteurs.

«Le café réduit la fatigue et augmente la vigilance»

Du point de vue de la chimie de notre cerveau, la caféine a un effet antagoniste sur une substance appelée adénosine. « Le café réduit la fatigue, augmente la vigilance, et diminue le temps de réaction », note le New England. C'est l'effet « coup de fouet » bien connu du café. Mais, il faut le savoir, il ne dure qu'un temps. Et attention quand même au retour de bâton.

« En conséquence de ses effets sur la fatigue, la consommation de caféine peut jouer sur la qualité du sommeil. C'est d'autant plus important que le café est consommé tard dans la journée, particulièrement s'il l'est à dose élevée. » Toutefois, les spécialistes notent des « différences entre les personnes sur ce sujet », que l'on a tous constaté. Certains vont s'habituer à leur café du soir, qui ne les empêchera pas de dormir, alors que d'autres tourneront comme des crêpes dans leur lit.

Pas plus de six cafés par jour

En revanche, les rédacteurs du New England Journal of medicine alertent sur le risque de problèmes graves pour la santé s'il est pris à des doses « toxiques ». « A très forte dose, la caféine provoque de l'anxiété, de la nervosité, une excitation excessive, voire une agitation psychomotrice. »

Pour garder le bénéfice de la boisson, à boire chaude ou froide, il est conseillé en moyenne de ne pas dépasser 400 mg de caféine par jour. Sachant qu'un « expresso » contient en moyenne 63 mg de caféine, il ne faut pas en absorber plus de six par jour. A très haute dose, des « effets toxiques » peuvent se produire, en particulier si on dépasse 1,2 g de caféine, soit 20 expressos par jour. Cela augmente alors le rythme cardiaque, la pression sanguine, et le taux d'adrénaline ». Ce risque ne concerne pas seulement la tasse de café mais aussi certaines boissons énergisantes qui en contiennent.

La caféine a aussi des atouts insoupçonnés… sur les cancers. « Des études récentes ont montré que la consommation de café est associée avec une réduction du risque de mélanome, du cancer du sein, et de celui de la prostate », révèlent les chercheurs. Autre bonne nouvelle pour les amateurs d'arabica et de robusta, sa consommation va aussi de pair, selon plusieurs parutions, avec un risque moindre de fibroses, ces destructions de tissus qui occasionnent des pathologies graves du foie.