Covid-19 en France : 439 décès et 18870 contaminations en 24h

Le nombre de patients admis en réanimation affiche une légère baisse, avec 3332 malades pris en charge.

 Le gouvernement a l’ambition de tracer aussi efficacement que possible la propagation des nouveaux variants dans le pays.
Le gouvernement a l’ambition de tracer aussi efficacement que possible la propagation des nouveaux variants dans le pays. LP/Olivier Corsan

Le gouvernement refuse de considérer comme inéluctable un nouveau confinement. Interrogé mardi sur FranceInfo, le ministre de la Santé Olivier Véran, qui a reçu lundi sa première dose de vaccin, a bien répété que le niveau de l'épidémie est actuellement « stable et élevé ». Mais le reconfinement n'est, selon lui, pas justifié « à ce stade ».

Que disent les derniers chiffres de l'épidémie? Ce mardi, les autorités sanitaires ont recensé quelque 439 décès liés au coronavirus, contre 460 enregistrés lundi et 404 il y a tout juste une semaine. La barre des 80 000 décès enregistrés depuis le début de l'épidémie est désormais franchie, avec 80 147 morts au total.

3332 patients en réanimation

À l'hôpital, 27 634 patients demeurent pris en charge pour une infection Covid au sein des établissements français. Ils étaient 27 995 lundi et 28 029 il y a sept jours. Sur ce total, 3332 malades ont développé une forme grave de la maladie qui nécessite une prise en charge au sein des services de réanimation. Soit une légère baisse par rapport à lundi. En effet, Santé Publique France avait recensé 3353 malades la veille et 3270 il y a sept jours.

Sur le front des contaminations, Santé Publique France dénombre ce mardi 18 870 infections supplémentaires au nouveau coronavirus, contre 4317 lundi (les chiffres sont traditionnellement plus faibles ce jour-là du fait de la fermeture des laboratoires) et 23 337 mardi dernier.

Le gouvernement suit avec la plus grande attention la propagation des variants dans le pays. Un chiffre à retenir ce mardi : en Ile-de-France, la part du variant anglais s'établirait désormais aux alentours de 37,7 %, selon des analyses effectuées par le laboratoire Biogroup à partir de 7000 tests PCR, dont les résultats ont été dévoilés par BFMTV.

Enfin, depuis le début de la campagne de vaccination en France le 26 décembre 2020, 1 986 617 premières injections de vaccin et 366 733 deuxièmes injections ont été réalisées. Les personnes actuellement vaccinées font partie des publics prioritaires définis par les autorités sanitaires.