Coronavirus : l’Angleterre a proposé un vaccin à tous les résidents de ses maisons de retraite

Le chiffre de vaccinés devrait être donné dans la journée mais dans les 10 000 établissements que compte la province, tous les résidents ont eu accès au vaccin.

 Le Premier ministre britannique Boris Johnson examine une fiole de vaccin alors qu’il visite, lundi matin, un centre de vaccination à Batley, dans le nord de l’Angleterre.
Le Premier ministre britannique Boris Johnson examine une fiole de vaccin alors qu’il visite, lundi matin, un centre de vaccination à Batley, dans le nord de l’Angleterre.  AFP/Pool/Jon Super

Voilà qui va renfrogner un peu plus les personnes âgées qui en France attendent toujours leur vaccin contre le coronavirus. En Angleterre, toutes les personnes âgées vivant dans une maison de retraite se sont vues proposer une vaccination contre le Covid-19, a annoncé lundi la branche anglaise du service public de santé britannique (NHS England).

« Le NHS confirme que le vaccin (contre le) Covid a désormais été administré dans chaque maison de retraite éligible en Angleterre », soit « dans plus de 10 000 » établissements, a précisé l'organisme dans un communiqué. Pour l'instant, quelques sites n'ont pas pu participer à la campagne de vaccination « pour des raisons de sécurité liées à une épidémie locale », précise le NHS, et quelques résidents n'ont pas pu recevoir leur première dose « parce qu'ils avaient récemment eu le Covid ou pour d'autres raisons cliniques ». Mais les soignants espèrent avoir très rapidement le feu vert pour compléter la vaccination. Des chiffres précis devraient être donnés dans la journée, assure le communiqué.

9 millions de vaccinés au Royaume-Uni

« Ce jour marque une étape cruciale dans notre course actuelle pour vacciner les plus vulnérables contre cette maladie mortelle », s'est réjoui le Premier ministre Boris Johnson. « Nous avions promis de donner la priorité et de protéger les résidents des maisons de retraite, et c'est exactement ce que nous avons fait ».

Le Premier ministre omet cependant un détail : le NHS n'a pas précisé si tous les membres du personnel des maisons de retraite s'étaient vus proposer le vaccin. Le plan initial était qu'une dose de vaccin soit proposée à tous les résidents et les personnels avant le 31 janvier. Dans l'euphorie des bons chiffres de la campagne de vaccination anglaise, la date butoir avait ensuite été avancée au 24 janvier.

Premier pays occidental à avoir commencé sa campagne, le 8 décembre dernier, le Royaume-Uni a pour l'heure vacciné près de 9 millions de personnes, et vise 15 millions de personnes vaccinées d'ici à la mi-février, qui représentent les quatre premières catégories prioritaires, regroupant les plus de 70 ans, les soignants et les personnes les plus à risque. La seule journée de samedi, près de 600 000 personnes ont reçu une première injection au Royaume-Uni, un chiffre record.

VIDÉO. Covid-19 : Margaret, 90 ans, première vaccinée d'Angleterre