Coronavirus en France : 28383 cas et 427 décès en 24 heures

En tout, 2435 patients ont été admis à l’hôpital depuis mardi, en raison d’une contamination au virus.

 Le taux d’occupation des services de réanimation est particulièrement observé par les autorités, qui redoutent un afflux de patients qui engorgeraient les services d’urgence et de soins intensifs.
Le taux d’occupation des services de réanimation est particulièrement observé par les autorités, qui redoutent un afflux de patients qui engorgeraient les services d’urgence et de soins intensifs. LP/Arnaud Journois

L'épidémie de coronavirus continue de toucher des milliers de Français. Santé publique France recense dans son bilan du jour 427 décès liés au Covid-19 dans les hôpitaux au cours des dernières 24 heures. 46 698 décès sont recensés depuis le début de l'épidémie, dont 32 168 à l'hôpital.

Quelque 28383 personnes ont été testées positives au coronavirus depuis mardi : « 25 506 cas confirmés par RT-PCR, dont 4 219 liés à un rattrapage de données […] et 2 877 cas confirmés par test antigénique », a détaillé l'organisme. Les deux types de tests sont mentionnés dans le bilan depuis mardi.

2435 nouvelles admissions à l'hôpital

En tout 2 065 138 cas confirmés sont recensés en France depuis le début de l'épidémie, selon SPF. Le taux de positivité des tests (proportion des personnes positives sur l'ensemble des personnes testées) continue de baisser, après avoir avoisiné, fin octobre, les 22 %. Il s'établit à 16,2 % ce mercredi, comme la veille.

Dans son bilan du jour, le gouvernement indique aussi que 4759 personnes se trouvent actuellement en réanimation, dont 361 admissions depuis la veille. Cet indicateur est particulièrement observé par les autorités, qui redoutent un afflux de patients qui engorgeraient les services d'urgence et de soins intensifs.

2435 patients ont été admis à l'hôpital depuis mardi, en raison d'une contamination au virus. Cela signifie qu'il y a actuellement 32 811 personnes contaminées actuellement hospitalisées.

Enfin, 4039 nouveaux clusters (foyers d'infection regroupant « au moins trois cas confirmés ou probables, dans une période de sept jours », selon la définition donnée par Santé publique France) sont en cours d'investigation.